Femme

Ces tendances mode de la rentrée à adopter qu’importe l’âge que l’on a

Avis aux élèves exemplaires qui souhaitent faire une rentrée des classes hors-pair. La rédaction a écumé et anticipé les tendances bien installées ou en devenir, afin de déceler celles qui assurent de sublimer toutes les silhouettes sans aucune difficulté. Car si elles peuvent largement être adoptées dès maintenant, ces hypes vestimentaires fouleront toutes le pavé citadin dès le mois de septembre. Et voici à quoi il faut nous attendre.

Tendances mode de la rentrée : ces vêtements et accessoires pour rayonner de 20 à 50 ans passés

Alors que la mode s’apprête à faire l’appel, une poignée de vêtements et d’accessoires tirent leur épingle du jeu.  Leur prouesse ? Ils peuvent à l’unanimité, être portés par n’importe quelle modeuse qui tomberait sous leur charme.

De la chemise délicatement nouée, au pin-top, en passant par le cardigan croppé, puis le gilet d’homme -mais pas seulement- levons le voile sur les tendances mode sur lesquelles on peut compter qu’importe l’âge que l’on a.

Les chaussures tressées

Abonnées au succès depuis qu’une armada de parisiennes stylées s’en sont emparées, les sandales tressées balayent leur image ringarde, pour s’imposer comme l’une des tendances chaussures de la rentrée. Qu’on opte pour des ballerines, des Slingbacks, des babies ou bien des escarpins, toutes ces paires ajourées courront les rues du style en pleine Fashion Week.

La marinière nouée

Vantée sur les réseaux par des modeuses aguerries, la marinière noue des liens solides, avec Camille Charrière en priorité. Associée à une chemise à manches déboutonnées, au Saddle léopard signé Dior, et à un jeans en toile denim, aucune chance de rivaliser avec cette tendance insubmersible.

Les imprimés léopard

Avec Erika Boldrin en figure de proue, la tendance léopard commence à rassembler ses troupes. Et pour porter ce motif animalier qu’importe l’âge que l’on a, la meilleure option reste de s’emparer d’une chemise et d’une jupe assorties, comme nous l’inspire cette milanaise branchée.

La chemise nouée

En bord de mer, en excursion citadine ou bien en soirée adressée aux party girls, la chemise nouée répond présente. Et deux options s’imposent. Soit s’en procurer une déjà cousue, ou bien tout simplement de nouer ses deux extrémités déboutonnées pour ne faire plus qu’une.

Le cardigan croppé

Une tendance qui en dit long sur le retour de la mode vintage dans les bacs de la rentrée. Mais pour arborer un cardigan court que l’on ait 20,30,40 ou 50 ans passé, une jupe, un short ou un pantalon taille haute restent de rigueur.

Les ensembles assortis

Plus jamais seule, la chemise s’associe à son short assorti pour devenir d’autant plus forte question style. Une marque que l’on apprécie ? The Frankie Shop. Autrement dit le label New-Yorkais qui a su séduire nulle autre que Kendall Jenner, elle-même adepte de la tendance avant l’heure.

Le pin-top

Nouvelle recrue sur la modosphère, ce top au décolleté maintenu par une épingle, une broche ou un simple bouton, fait sensation. Et s’il peut faire douter les plus moins téméraires, ce haut épinglé peut sans soucis, se détourner de sa fonction première en étant porté comme un gilet.

Le pantalon cargo

Retour en flamme pour ce pantalon utilitaire, qui s’assigne au vestiaire mode de la rentrée. Ce qu’on aime ? Ses poches XXL cousues de façon ostentatoire, mais aussi sa coupe ajustée au niveau de la taille, qui s’évase progressivement jusqu’aux chevilles. Et pour le porter qu’importe l’année à laquelle nous sommes nées, le must reste de le twister avec des vêtements chics à souhait, pour équilibrer son allure décontractée.

Le gilet d’homme

Tout juste renvoyé au placard, le pull sans manches cède sa place à son héritier : le gilet d’homme. Son ADN ? Tout comme son prédécesseur, ce veston tombe les manches -et le masque- pour nous éviter des bouffées de chaleur avec style.

Les sandales fermées

Longtemps ringardisées, les sandales à bouts fermés sont en réalité les meilleures alliées pour survivre aux températures estivales avec style. De plus, ces chaussures éviteront aux modeuses pressées, de passer par la case pédicure le temps des vacances. Et pour les porter, l’idée de les associer avec des robes longues et un sac à main sophistiqué pour contrebalancer.

La tendance « Mermaidcore »

Fraîchement repêchée, la tendance « Mermaidcore » fait sonner notre sirène d’alarme mode. Comment ? En prônant le port presque obligatoire de vêtements tatoués d’imprimés crustacés et des bijoux coquillages.

Les motifs tie and dye

Un essor fulgurant, peu de temps après l’ascension du jeans à motifs tie and dye qui avait agité la fashion sphere au printemps dernier. Mais cette fois, la tendance vise à porter cet imprimé dégradé en intégralité pour ne pas faire de jaloux, entre les vêtements.

Le paréo en ville

Si beaucoup en ont douté, la jupe nouée est bel et bien en train d’éclipser ses concurrentes en faisant preuve de versatilité. Car plus seulement destiné à être porté à la plage, le paréo provoque une vague d’approbation des modeuses, qui plongent les yeux fermés dans cette tendance mode. Et pour celles qui ne seraient pas convaincues, l’astuce est de la porter avec une chemise en lin immaculé.

La salopette

Dans les parages depuis le début de l’été, la salopette qui berçait l’an 2000, s’impose en maître absolu dans le vestiaire mode de la rentrée. Qu’on la porte à même la peau, ou bien avec un t-shirt, une chemise ou un débardeur en dessous, cette pièce rapportée de nos années teenage, fait sensation qu’on le veuille ou non.

La robe fleurie

Si elle casse définitivement internet depuis que les pros des réseaux sociaux ont vanté ses mérites sur Instagram, la robe fleurie Pull and Bear signe un sould-out asssuré.

Le maillot de bain zébré

Adoubé par les filles stylées, le maillot de bain à imprimé zébré est l’ultime tendance plage de cette année. Et la meilleure option, reste de le préférer en version Une pièce pour un effet élégant à souhait.

À lire également : 




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page