Technologie

Le Pentagone développe une intelligence artificielle susceptible de prédire l’avenir


En mêlant intelligence artificielle, apprentissage automatique et cloud, l’armée américaine a développé un système qui pourrait notamment lui permettre d’anticiper les mouvements de forces ennemies.

L’armée américaine va-t-elle être en mesure de prédire l’avenir ? Le Pentagone vient de faire le point lors d’une conférence de presse sur l’avancée d’un projet d’intelligence artificielle visionnaire. Elle a mené en 2020 des tests dans le cadre un projet connu sous le nom “GIDE”, pour Global Information Dominance Experiments.

GIDE combine à la fois l’intelligence artificielle, l’apprentissage automatique et le stockage numérique de données (cloud). L’objectif est double: “domination en termes d’information” et “supériorité dans la prise de décision”. Comme le rapporte Engadget, au terme de cette série de tests, le Pentagone a affirmé que son système sera capable d’anticiper des événements plusieurs “jours à l’avance”.

L’apprentissage automatique par les données

Cette “vision du futur” relève en fait d’une collecte massive de données, organisées et gérées par l’intelligence artificielle.

“Nous combinons l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique pour évaluer et analyser, par exemple, le nombre moyen de voitures dans un parking, qui pourraient être présentes dans une place stratégique d’un concurrent ou d’une menace, et nous surveillons cela sur une période précise,” a expliqué le commandant-général américain G. VanHerck, lors de la conférence.

En évaluant des schémas et des tendances dans ces banques de données, le système serait donc capable d’identifier plusieurs jours à l’avance des événements.

“Être capable d’anticiper quelques jours à l’avance, c’est se donner de nouvaux espaces de décision”, a-t-il continué.

Comme il l’a précisé lors de cette conférence, ces concepts, dans son usage, n’a rien de nouveau: elle se base sur des systèmes qui sont régulièrement utilisés.

Une technologie encore naissante

Concrètement, cette technologie, qui est avant tout militaire, pourrait permettre à l’armée américaine d’anticiper des mouvements ennemis, et donc de déployer ses forces de façon optimale. Toutefois, comme le précise Engadget, cette technologie est naissante. Et, bien que le champ des possibilités soit large, il ne s’agit encore que d’hypothèses.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page