Sports

Troyes a bousculé le PSG

Le PSG a débuté sa saison par une victoire au stade de l’Aube, ce samedi, aux dépens de Troyes (1-2). Avec sérieux mais sans brio. Et non sans quelques frayeurs.

L’an passé en guise d’entrée en matière, le PSG avait eu droit à un revers sur la pelouse du promu lensois (0-1). Cette fois, Paris n’a pas manqué ses débuts, victorieux au Stade de l’Aube, sur le terrain d’un autre valeureux promu: l’Estac. Mais que ce fut dur pour les partenaires d’un Mbappé titulaire pour l’occasion et laissé sur la pelouse jusqu’à la dernière minute du temps réglementaire.

A peine de retour à l’entraînement et déjà bien en jambes, l’attaquant des Bleus dont l’avenir demeure à ce jour incertain a compté parmi les Parisiens les plus en vue face à l’Estac. Témoin son offrande pour Icardi au cœur de la première période, pour un deuxième but bien payé alors au vu de l’entame difficile des vice-champions de France (1-2, 21e).

Hakimi, ça part fort

Dès la 9e minute de jeu en effet, ce sont bien les locaux qui ont pris l’ascendant, sur un coup de pied arrêté et une tête d’El Hajjam imparable pour Navas (1-0, 9e). Dix minutes plus tard néanmoins, Paris est revenu aux affaires grâce à l’une de ses recrues phares de l’été: le latéral marocain Hakimi, auteur alors d’une puissante reprise consécutive à une ouverture inspirée de Herrera (1-1, 19e).

En l’espace de 120 secondes seulement, le PSG ainsi a su renverser la vapeur à Troyes. De bon augure assurément pour ce qui est de la capacité de réaction des hommes de Mauricio Pochettino, qui restaient sur une défaite contre Lille dans le cadre du Trophée des champions. Reste cependant un vrai gap de progression – sur le plan physique notamment – à combler pour être un peu plus convaincant dans la gagne.

Lire aussi : Troyes-PSG, le film du match


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page