Technologie

Le groupe VW (Volkswagen, Seat, Skoda) prépare des voitures électriques à moins de 20 000 euros


Il n’y a pas que Tesla qui s’intéresse aux voitures électriques pas chères pour l’Europe. Si la firme d’Elon Musk développe sa Model 2 à toute vitesse, ses concurrents ont également décidé de passer la seconde. Tel est le cas du groupe VW. Après l’ID.3 et l’ID.4, le constructeur de Wolfsburg aurait dans ses cartons une ID.1 et une ID.2, deux citadines électriques dont l’arrivée est prévue pour 2024. Mais plus que leur format, c’est leur prix qui intrigue. En effet, les modèles d’entrée de gamme débuteraient aux alentours de 19 000 euros (hors bonus écologique). 

L’offensive des voitures électriques pas chères

Signe que le géant de l’automobile veut accélérer sur le dossier, il ne prévoirait plus de développer ses modèles sous sa future plate-forme, la très attendue SSP. En effet, afin de pouvoir lancer les deux modèles dès 2024, la décision aurait été prise de les bâtir sur la plateforme MEB utilisée actuellement sur l’ID.3 et l’ID.4. Autre conséquence logique découlant de ce choix : les marques sœurs de Volkswagen, à savoir Seat et Skoda, disposeront également de leurs compactes pas chères. Il devrait s’agir des futures Seat Acandra et de la Skoda Elroq, elles aussi prévues pour 2024 à un prix légèrement inférieur à VW.

En revanche, si les plans du groupe allemand semblent clairs, il est bien difficile de prédire à quoi ressembleront l’ID.1 et l’ID.2. Selon les dernières rumeurs venues d’outre-Rhin, la première serait une petite citadine (remplaçante de la e-Up). Quant à la seconde, il pourrait s’agir d’un mini-SUV à l’image de la Dacia Spring.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page