Sports

Le dérapage de Trump sur les footballeuses américaines

L’ancien président des Etats-Unis Donald Trump s’est fendu d’une violente charge à l’encontre des footballeuses américaines, médaillées de bronze aux JO de Tokyo ce jeudi.

Battues en demi-finale olympique par le Canada, les footballeuses américaines se sont remobilisées pour aller cueillir le bronze à Tokyo, ce jeudi aux dépens de leurs homologues australiennes. Cela au terme d’un match spectaculaire qui a notamment vu Megan Rapinoe trouver la faille d’un corner rentrant.

Pas de quoi émouvoir l’ex-président des Etats-Unis Donald Trump, qui garde la dent dure contre l’une de ses grandes opposantes parmi les voix sportives du pays. « La femme aux cheveux violets a très mal joué et passe trop de temps à penser à la politique de gauche radicale et à ne pas faire son boulot », peste l’intéressé dans un communiqué publié ce jour.

« Des gauchistes folles »

Et de marteler avec férocité: « Si notre équipe de foot, menée par un groupe radical de gauchistes folles, n’était pas  »woke », elle aurait gagné la médaille d’or au lieu du bronze ! » « Woke », un terme dédié à la prise de conscience tourné ici en dérision par le prédécesseur de Joe Biden. Un nouveau président américain que Megan Rapinoe a allègrement soutenu durant sa campagne, faisant front alors contre le candidat sortant. En 2019, à l’issue du Mondial remporté par les USA, Donald Trump n’avait pas convié les championnes à la Maison Blanche.

Lire aussi : Toutes les médailles de la France aux JO de Tokyo
Lire aussi : Le tableau des médailles des JO de Tokyo
Lire aussi : Les temps forts du jeudi 5 août




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page