People

Critique ‘Vivo’: Lin-Manuel Miranda s’anime à nouveau dans une aventure douce mais légère


Le titre kinkajou (exprimé par Miranda) a été élevé à Cuba par un artiste de rue, Andrés (Juan de Marcos), qui révèle son amour de longue date pour la star de la musique Marta Sandoval (Gloria Estefan), qui prévoit un concert d’adieu à Miami.

Un tournant imprévu laisse Vivo chercher à réaliser les souhaits d’Andrés en se lançant dans une mission apparemment impossible pour un “ours de miel” de la forêt tropicale avec de grands yeux de dessin animé, se rendant à Miami pour livrer à Marta la chanson d’amour qu’Andrés a écrite pour elle des décennies plus tôt.

Comme pour la plupart de ces quêtes, la musicienne à fourrure reçoit de l’aide de diverses sources inattendues, notamment d’un paria ringard nommé Gabi (la nouvelle venue Ynairaly Simo), qui a perdu son père et dont les bouffonneries (y compris des antécédents d’animaux de compagnie décédés) ont sa pauvre mère (Zoe Saldaña) à bout de nerfs.

Le voyage à Miami, cependant, connaît plusieurs détours, dont un à travers les Everglades, qui ressemble surtout à une tentative laborieuse d’introduire plus d’amis (et d’ennemis) animaux tout en prolongeant le voyage modeste jusqu’à la fin.

Écrit par Quiara Alegria Hudes (collaboratrice de Miranda sur “Dans les hauteurs”), et réalisé par Kirk DeMicco (“The Croods”) et le co-réalisateur Brandon Jeffords, “Vivo” vient de la branche animation de Sony, qui a produit la série “Hotel Transylvania” mais ne possède guère l’héritage légendaire de Disney.

Même ainsi, les chansons – mettant en vedette le mélange de styles musicaux et de callisthénie lyrique enjoué du compositeur – se révèlent accrocheuses et touchantes, en particulier dans les mots d’Andres sur le partage de Marta, qui était destinée à de plus grandes choses, avec le monde.

Netflix a cherché à diversifier son menu avec des tarifs pour enfants, une stratégie démographique pour tous – en termes culturels avec la récente “Au fil de la lune” ainsi que l’âge – qui a donné des dividendes créatifs mitigés.
L’animation fournit à Miranda – qui écrit également des chansons pour le prochain film de Disney “Encanto” — et Hudes une toile colorée pour étendre leur collaboration, bien qu’à une échelle qui ne fera oublier à personne “Hamilton”. Pourtant, en continuant à explorer un médium qui a une longue histoire musicale, Miranda ne jette pas ses coups.

“Vivo” sera présenté le 6 août sur Netflix.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page