Sports

C’est la honte pour le football français

Alors que les sports collectifs français brillent aux Jeux Olympiques, le football fait clairement figure de mauvais élève cette année.

On verra ce que cela va donner en termes de médailles, car la concurrence est rude. Mais globalement, le bilan est satisfaisant pour les sports collectifs français à Tokyo. Le handball masculin et féminin sont au rendez-vous des quarts de finale, tout comme le basket masculin et féminin. Et le volley masculin, pour la première fois de son histoire, s’est également invité en quarts.

En ajoutant la belle médaille d’argent en rugby à 7 féminin, et la 4e place des basketteuses en 3×3, le tableau est complet. Enfin presque, évidemment, puisque le football masculin s’est planté dans les grandes largeurs. Pour leur première qualification pour les JO depuis une éternité (Atlanta 1996), les Bleus, plombés par le refus de nombreux clubs de libérer leurs joueurs, ont vécu un calvaire, avec 11 buts encaissés en trois matches, et une piteuse élimination dès la phase de poules.

Après l’échec des Bleus de Deschamps…

Il serait injuste de tirer à boulets rouges sur les joueurs qui ont fait le déplacement à Tokyo, pas responsables de tous les maux qui ont précipité fiasco, mais cet été 2021 ne montre pas le meilleur du football français. Personne n’a oublié la performance des Bleus de Didier Deschamps, sortis en huitièmes de finale de leur Euro.

Pour être exhaustif, le football féminin avait manqué sa qualification pour les JO en s’inclinant en quarts de finale de la Coupe du monde 2019 face aux Etats-Unis (il fallait terminer parmi les trois meilleures nations européennes). Le rugby à 7 masculin, de son côté, avait échoué lors du tournoi de qualification olympique. Enfin, le volley féminin, qui partait de beaucoup plus loin, se reconstruit lentement mais surement en vue de Paris 2024. Pour rappel, la France sera qualifiée d’office dans chacune des compétitions.




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page