Technologie

clap de fin pour la voiture électrique la plus vendue en France


Arrivée sur le marché en 2012 pour devenir très vite un best-seller chez la marque au losange, la Renault Zoé tire sa révérence. Lors de l’annonce des résultats financiers du constructeur français, son PDG, Luca de Meo a confirmé la fin de vie du premier modèle électrique emblématique de Renault. Celle-ci laissera sa place, entre autres, à la future R5 « zéro émission ».

R5, 4L, des remplaçantes venues du passé

Cette dernière, ou plutôt le concept qui devrait servir de base à son élaboration, a été dévoilée plus tôt dans l’année. Son arrivée est prévue pour 2024. Par conséquent, c’est à cette même date que la dernière Renault Zoé sera commercialisée. Le successeur de Carlos Ghosn considère cette R5, comme un « produit assez fort, (…) très compétitif en termes de coûts ». L’autre véhicule taillé pour reprendre le flambeau de la Zoé n’est autre que la future 4L électrique. Présentée en même temps que le plan “Renaulution” du constructeur français, sa commercialisation devrait démarrer en 2025. 

Malgré le succès permanent de la Zoé depuis son lancement (elle est sur le podium des meilleures ventes de voitures électriques, tous les mois depuis 2012), et plus de 300 000 exemplaires vendus, Renault a choisi de miser sur la nostalgie et des modèles aux noms plus chargés d’histoire. C’est ainsi que le groupe français compte atteindre son objectif de 90% de voitures zéro émission d’ici 2030 et qu’importe si la première d’entre elle n’en récolte pas les honneurs. 


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page