Technologie

Huawei disparaît du Top 5 en Chine, pour toujours ?

En deux ans, les Etats-Unis ont réussi à effacer la domination de Huawei… sur son propre marché domestique. Le cabinet IDC spécialisé dans le suivi des ventes et parts de marché de produit vient de noter que Huawei est désormais absent du Top 5 des vendeurs de smartphones en Chine au profit de son ex marque-fille, Honor.

Lire notre dossier sur le Huaweigate

Les hostilités à l’encontre de la division smartphone de Huawei se sont cristallisées à partir de mai 2019, date à laquelle le gouvernement Trump a forcé Google à suspendre ses relations avec le groupe chinois, soit juste après la sortie du P30 Pro. La suite, on la connaît : privation totale des services de Google, pressions sur TSMC pour refuser les commandes de HiSilicon, division semi-conducteurs de Huawei, etc.

En un peu plus de deux ans, la strangulation de Huawei l’a logiquement presque effacé Huawei du marché européen, où la marque connaissait pourtant un fort succès. En revanche, son effondrement en Chine est plus surprenant.

Il faut regarder les chiffres 2019 et 2020 pour prendre la mesure de cette « disparition ». En 2020, alors que l’arsenal répressif américain monte en puissance, les consommateurs chinois achètent massivement des terminaux Huawei – par patriotisme ? Alors qu’au second trimestre 2019 Huawei affichait déjà 37% de parts de marché (pdm) en Chine, le second trimestre 2020 est encore plus impressionnant avec 45,2% de pdm, soit quasiment un terminal vendu sur deux.

Lire aussi : Huawei tourne définitivement la page Android avec HarmonyOS, son nouveau système d’exploitation

Un an après, le patriotisme s’est évaporé et d’autres facteurs – moins de nouveautés, peut-être un doute quant à HarmonyOS, etc. – et Huawei disparaît du top 5 au profit d’un nouvel entrant : Honor. Désormais propriété de Digital China, l’ancienne marque fille de Huawei a, elle, le droit d’utiliser les services Google et d’acheter les puissants processeurs Snapdragon de Qualcomm.

Est-ce à dire que Huawei est mort ? Peut-être pas. Regardons en effet à nouveau les chiffres.

Par le passé, le top 5 des vendeurs représentait plus de 90% de ventes totales (93% au second trimestre 2020 !). Or, si vous regardez le premier tableau en début d’article, vous remarquerez qu’au second trimestre 2021, ce même top 5 ne pèse plus « que » 81,9% des ventes, les « autres » représentant 18,1% des ventes.

Dans le lot, on retrouve donc Huawei, désormais (gros) challenger. Si tous les acteurs du top 5 ont organiquement profité de la débâcle d’un Huawei qui pèse désormais moins que 8,9% (Honor, 5e du classement), le géant blessé reste puissant.

À découvrir aussi en vidéo :

A découvrir aussi en vidéo :

Il reste à voir comment les Chinois percevront Harmony OS 2.0, la nouvelle version de l’OS de Huawei conçu sur la structure d’Android. Si Huawei arrive à convaincre avec son écosystème local, alors le géant pourrait repartir à la conquête du monde… enfin, si la géopolitique et les ressentiments antichinois, de plus en plus forts ces derniers mois, ne viennent pas troubler l’agenda de celui qui reste le fleuron technologique de l’Empire du milieu.

Source : IDC (en chinois) via GSMArena


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page