Technologie

Tesla repousse son Cybertruck à 2022, sur fond de pénurie mondiale


C’est tout sauf une surprise pour les observateurs avisés de Tesla. Comme pour la Model Y et la Model 3, en leur temps, le constructeur ne pourra pas tenir les délais qu’il s’était fixé pour la mise en production de son pick-up, le Cybertruck. En effet, Tesla a annoncé le report à 2022 de son véhicule le plus atypique. En cause ? Des « soucis d’approvisionnement de cellules de batteries et d’autres défis de la chaîne d’approvisionnement mondiale ».  

Model Y, la priorité du moment

Dans son rapport, le constructeur explique que la production du Cybertruck débutera après celle du Model Y dans l’usine d’Austin. Dans la mesure où l’objectif est de localiser la fabrication du SUV dans la Gigafactory texane avant la fin 2021, il paraît évident que la production du pick-up ne pourra pas débuter avant 2022, au mieux.
Lars Moravy, vice-président de Tesla en charge du développement des véhicules, ne dit pas autre chose lorsqu’il évoque un « Cybertruck encore dans sa phase alpha ». Le responsable de la marque californienne explique que le pick-up n’entrera pas « dans sa phase bêta plus tard cette année puisque la priorité sera donnée à la production du Model Y dans l’usine d’Austin ».

De son côté, Elon Musk a expliqué qu’il était possible de « produire seulement quelques véhicules » avec la quantité limitée de composants limitée, « mais l’effet sur le coût si vous fabriquez un petit nombre de véhicules est dingue, c’est comme s’ils coûtaient un million de dollars par pièce, en plus », a-t-il résumé.

Malgré cette annonce relativement décevante, l’actualité de Tesla est très bonne par ailleurs, notamment d’un stricte point de vue financier. En effet, le constructeur californien a dépassé le milliard de dollars de bénéfices au 2e trimestre 2021.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page