Sports

Catastrophes en série pour les Bleus

A l’instar des hommes de Didier Deschamps, éliminés dès les huitièmes de l’Euro, les équipes de France ont enchaîné les mauvais résultats.

Noël Le Graët a les oreilles qui sifflent depuis la piteuse élimination des hommes de Sylvain Ripoll lors de la phase de poules des Jeux Olympiques. Si les Bleuets ont sauvé les meubles en arrachant une victoire inespérée face à l’Afrique du Sud (4-3), le bilan n’en est pas moins terrible pour l’équipe de France avec deux lourdes défaites face au Mexique (4-1) et au Japon (4-0). Pour le coup, Sylvain Ripoll a des circonstances atténuantes, le technicien tricolore ayant dû composer avec les refus de nombreux clubs de libérer leurs jeunes joueurs.

Lire aussi : De gros changements chez les Bleus de Deschamps !

 

Ces résultats pitoyables n’en ternissent pas moins un peu plus son bilan, deux mois après l’élimination des Bleuets dès les quarts de finale de l’euro Espoirs face aux Pays-Bas, cette fois avec une génération dorée : Gouiri, Edouard, Upamecano, Aouar, Ikoné, Tchouaméni, Diaby… Noël Le Graët n’a pourtant pas traîné pour conforter l’ancien entraîneur de Lorient et ce malgré les nombreuses critiques dont est l’objet le technicien breton.

Un bilan calamiteux pour Le Graët

Il en avait fait de même au début du mois avec Didier Deschamps après le fiasco des Bleus à l’Euro, le sélectionneur tricolore ayant toutefois pour lui la victoire à la Coupe du monde décrochée en 2018 en Russie. Depuis ce sacre mondial, les équipes de France enchaînent désillusion sur désillusion. En 2019, les filles de Corinne Diacre avaient ainsi été sorties dès les quarts de finale de leur Coupe du monde organisées en France et les moins de 20 ans avaient quant à eux échoué dès les huitièmes de finale, surpris par les Etats-Unis après avoir été en tête à l’entame du dernier quart d’heure.

Un bilan calamiteux qui n’empêche pas Noël Le Graët, récemment réélu à la tête de la FFF, de rester droit dans ses bottes. A 79 ans, le dirigeant breton vient de fêter ses dix ans de présidence.

Lire aussi :Le secret de l’élimination des Bleus à l’Euro révéléLloris plus coupable que Mbappé ?Deschamps, il est temps de changer !


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page