Femme

Quels aliments manger pour se sentir mieux ?

Fatigue, ballonnements, éruptions cutanées, crampes, sautes d’humeur… La période des règles n’est pas toujours facile à endurer pour certaines. Plutôt que de se jeter sur le pot de glace pour se réconforter (même si parfois, ça fait du bien aussi), il est possible de réduire ces symptômes et de se sentir mieux grâce à l’alimentation.

Privilégier certains ingrédients dans ses repas peut aider à équilibrer ces hormones qui nous mènent la vie dure. « Les cinq premiers jours environ (selon l’individu) de notre cycle menstruel marquent le moment où la perte de sang se produit, nous exposant ainsi davantage à des niveaux de fer plus faibles », explique la nutritionniste anglaise Kristen Stavridis dans le magazine Glamour UK.

« Il est crucial pour les jeunes filles en particulier, encore plus si vous êtes végétarienne ou végétalienne, d’avoir suffisamment d’aliments riches en fer dans votre alimentation ou de prendre des compléments alimentaires si besoin. Il est également important de s’assurer que votre apport en vitamine C est suffisant, car cela permet au fer d’être absorbé plus facilement par l’organisme. »

Cycle menstruel : Quels aliments privilégier pendant les règles ?

Pour nous simplifier la tâche, la nutritionniste a dressé une liste des aliments riches en fer et une autre pour les aliments riches en vitamine C :

Aliments riches en fer :

  • Viande rouge
  • Epinards
  • Légumes à feuilles foncés
  • Légumineuses
  • Chocolat noir

Aliments riches en Vitamine C :

  • Oranges
  • Poivrons rouges et verts
  • Ananas
  • Fraises
  • Piments
  • Brocoli
  • Chou-fleur
  • Mangue

Au-delà de l’alimentation, l’exercice physique modéré peut aussi aider à calmer les symptômes. Privilégiez les activités douces comme la marche et le yoga, plutôt que de vous dépasser à la salle, surtout si vous souffrez de crampes. A l’inverse, si vos symptômes sont minimes, vos hormones pourraient vous aider à booster vos prouesses sportives ! « Les œstrogènes favorisent les performances d’endurance, par conséquent, votre corps fonctionnera à son apogée et vous constaterez peut-être que vous êtes plus tolérant à la douleur », assure la nutritionniste. Avant tout, n’oubliez pas d’écouter votre corps !

A LIRE EGALEMENT




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page