Crypto

IPO Robinhood : Qu’attendre de l’introduction boursière ?

Après avoir explosé aux Etats-Unis à l’occasion du premier confinement, le courtier en ligne Robinhood prépare son introduction boursière. Si les marchés semblent impatient, qu’en est-il des investisseurs ? Est ce qu’il faudra investir dans l’action dès sa mise sur le marché ce jeudi ? C’est à ces questions que nous allons tâcher d’apporter une réponse.

Robinhood : La Volonté de Démocratiser la Finance

Robinhood : La Volonté de Démocratiser la Finance La plateforme Robinhood s’insère dans une logique d’intégration des jeunes traders. Conscients que le public change, notamment avec l’essor et le développement de l’investissement en cryptomonnaies, la plateforme mise avant tout sur la simplicité d’utilisation.

A l’instar d’autres plateformes bien connues en Europe, comme eToro,  Robinhood fait le choix de la simplicité afin de casser le mythe de la technicité de la finance. Exit les outils complexes et bonjour les outils ergonomiques, faciles à comprendre et à utiliser. Si cette vision de l’investissement boursier a de quoi effrayer certains investisseurs, force est de constater qu’elle fonctionne. Pour un nombre non-négligeable d’investisseurs et d’acteurs financiers, Robinhood reste aujourd’hui l’une des incarnations de la folie des marchés financiers. Des marchés financiers qui ne semblent parfois plus être guidés par des fondamentaux. Renforcant au passage la volatilité et l’imprévisibilité de l’évolution du cours d’un actif.

En se concentrant sur le trading mobile, la plateforme a aussi bien compris que le nouveau public d’investisseur était plus mobile. Et dans le même temps moins désireux d’outils complexes. Les outils de gestion du portefeuille sont alors simplifiés au maximum et rendus compréhensibles par le plus grand nombre. C’est ce qui fait le succès de Robinhood auprès du public américain. Depuis son lancement, la plateforme a déjà séduit près de 20 millions d’utilisateurs. Dont l’immense majorité se trouve aux Etats-Unis. A la fin du mois de mars, les avoirs des clients de Robinhood dépassaient les 80 milliards de dollars. Un chiffre qui ne cesse depuis d’augmenter.

Les Modalités de l’IPO de Robinhood

Pour l’introduction boursière (IPO) de Robinhood, une partie des actions sera mise à disposition des utilisateurs de la plateforme. Pour environ 20 % d’entre elles. En tout, les actions seront attribuées à hauteur de 35 % pour les particuliers. Pour un total de plus de 55 millions d’actions.

Pour les investisseurs institutionnels, il est prévu un blocage des ventes de 125 jours. En d’autres termes, ces investisseurs ne pourront revendre leurs actifs durant cette période. Un délai considéré comme plutôt court lorsqu’on le compare aux données publiées par Dealogic. Des données qui estiment que la durée moyenne constatée est généralement plus proche de 180 jours.

Concernant les investisseurs particuliers, ils pourront commencer à revendre leurs titres, dès que celui-ci sera négocié sur les marchés financiers. A l’ouverture, le titre ouvrira à 42 dollars l’unité. En terme de valorisation, ce seuil permettrait à Robinhood d’approcher les 35 milliards de dollars. Avec une opération estimée à plus de 2 milliards de dollars. Dès demain, l’action Robinhood sera alors disponible sur le NASDAQ. Sous le symbole boursier HOOD.

IPO Robinhood : Qu’Attendre de Cette Entrée en Bourse ?

IPO Robinhood : Qu'Attendre de Cette Entrée en Bourse ?

Difficile de pouvoir affirmer quoi que ce soit. Une chose est sûre, les marchés attendent avec impatience cette nouvelle introduction.

Etant donné les modalités de l’introduction qui octroie une grande part des actions aux particuliers, les marchés s’attendent à une très forte volatilité sur la séance du 29 juillet. En effet, ces seuils sont habituellement plutôt de l’ordre de 10 à 20 % du nombre d’actions émises. Avec Robinhood, le seuil de 35 % devrait jouer un rôle important sur la volatilité du titre.

De plus, cette donnée pourrait décourager et dissuader certains gestionnaires de fonds. Notamment ceux qui se font une spécialité d’investir sur les IPO. Certains de ces acteurs ont d’ores et déjà fait savoir qu’ils ne participeraient pas à l’introduction boursière du courtier américain.

Le public de Robinhood est aussi un sujet d’inquiétude pour les acteurs financiers. En effet, plus de la moitié des traders de la plateforme sont novices. Pour les observateurs, les investisseurs pourraient alors souhaiter attendre après les premiers mouvements du cours. Mais rappelons au passage que les utilisateurs de Robinhood ont parfois réussi à transformer des actions banales en actions extrêmement bankables. Certains estiment même que l’action pourrait fortement exploser dès son introduction et devenir la “nouvelle action mème“. Eléments de réponse dès demain !


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page