Sports

Suisse 3 – France 0

Le Suisse s’est offert un triplĂ© dans l’Ă©preuve de VTT fĂ©minin, avec la victoire de Jolanda Neff devant Sina Frei et Linda Indergand. AnnoncĂ©es comme favorites, les Françaises Loana Lecomte et Pauline Ferrand PrĂ©vot ont fini sixième et dixième.

On pouvait rêver d’un doublé français, c’est finalement un triplé suisse ! Grosse déception ce mardi pour la délégation française lors de l’épreuve de VTT féminin, où Loana Lecomte et Pauline Ferrand Prévot pouvaient légitimement ambitionner le titre olympique, ou au moins une médaille, au vu de leurs récents résultats. Mais c’est la Suisse qui a triomphé, avec un historique triplé, sur un parcours rendu boueux par les averses de la matinée.

Jolanda Neff a décroché la médaille d’or après une course parfaite, devant Sina Frei et Linda Indergand, et les Bleues ont dû se contenter de la sixième et de la dixième place. Tout avait pourtant bien commencé pour Pauline Ferrand Prévot (29 ans), la triple championne du monde 2015, 2019 et 2020, qui s’est retrouvée en tête avec Neff dans le premier des cinq tours au programme. Mais sa course a basculé lorsqu’elle a fait une petite chute dans une montée. Son vélo est redescendu et elle a perdu du temps en allant le récupérer, avec des chaussures glissant sur la pierre.

Une course en dents de scie pour les Bleues

A la fin du premier tour, Loana Lecomte était troisième à 23 secondes de Neff, seule en tête, et « PFP » sixième à 31 secondes. Les deux Françaises ont ensuite vécu des hauts et des bas dans les quatre derniers tours. Ferrand Prévot est d’abord parvenue à revenir dans le groupe qui chassait la leader, mais un changement de roue dans le troisième tour, et ce qui ressemble à un coup de mou physique l’ont fait reculer au classement petit à petit, pour terminer dixième au final, à 4’32 de Neff. Le titre olympique, le seul qui manque à son immense palmarès, ne sera donc pas pour cette année.

Quant à Lecomte, qui fêtera ses 22 ans le jour de la cérémonie de clôture et a remporté quatre manches de Coupe du Monde cette saison, elle a galéré dans le deuxième tour, se retrouvant même huitième à un moment (un saut de chaîne lui a fait perdre du temps), mais elle est remontée au fur et à mesure, sans toutefois pouvoir se mêler à la course au podium. La native d’Annecy termine sixième à 2’57 de Jolanda Neff, la championne du monde 2017 qui, à 28 ans, décroche le Graal. Pour les Françaises, il faudra attendre au moins trois années supplémentaires…




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page