Femme

la tendance chaussures qui affine toutes les jambes

Au tournant de juillet à août, les sandales plates s’éclipsent au profit de deux paires de chaussures, plus renversantes l’une que l’autre. Car si la semaine passée nous vantions les mérites des Salomés, cette fois notre radar mode place dans son viseur un objet désir des plus prisés : la Slingback.

Esquissées en 1957 par Gabrielle Chasnel, aussi connue sous le mythique nom Coco Chanel, ces chaussures d’exception s’inscrivent dans la légende de la maison de luxe, depuis leur apparition, et leur retour sensationnel, opéré par le regretté directeur artistique Karl Lagerfeld. Et pour cause, attaché à retranscrire le savoir-faire de Mademoiselle dont il était l’héritier, le designer allemand avait pris le parti de relancer la tendance Slingback à l’automne-hiver 2015-2016. De quoi offrir un nouvel essor à ce soulier suranné, et finalement plus moderne que jamais.

Slingback : où trouver la tendance chaussures de l’année ?

Plus audacieuse, plus couture… La version alors proposée se déclinait sous toutes ses tonalités, en conservant majoritairement son beige et noir d’origine. Depuis devenue l’essence même de la maison Chanel, au même titre que le sac matelassé et le tailleur en tweed, la Slingback poursuit son ascension sur la modosphère allant jusqu’à faire vibrer la fibre stylistique des plus grands noms. En cheffe de file ? Dior par Maria Grazia Chiuri, qui en 2017 courbe le talon de la Slingback et la pare d’une lanière subtilement estampillée « J’adior ».

S’en suivent Saint Laurent, Celine et Sportmax, puis dans un autre registre Dune London, Jonak, Rejina Pyo, Vanessa Bruno et Zara, qui revisitent à leur tour la sandale au talon minimaliste de 5 cm, que Coco Chanel racontait comme étant « le dernier point de l’élégance ».

Ce qui distingue la Slingback des autres chaussures 

Portées avant l’heure en 1937 par leur créatrice dans une version noir et blanc, et adoptées par Romy Schneider, les sandales Slingback, sont de véritables caméléons que l’on peut porter du matin au soir sans modération. Leur ADN ? Une bride élastique ouverte à l’arrière, mais aussi une esthétique bicolore qui définit ces kitten heels habitués aux premiers rangs des défilés de Fashion Week.

Des coloris choisis avec parcimonie, puisque le bout noir raccourcit le pied et permet de prévenir de l’usure de la pointe de l’escarpin, tandis que la partie en cuir beige allonge considérablement la jambe. Le tout en assurant une extrême stabilité et une tenue parfaitement calibrée à qui les arbore.

Comment porter des Slingbacks ?

S’il n’y avait qu’une seule option, nous dirions que la meilleure serait d’envisager la Slingback avec un jeans taille haute évasé –coupe flare ou bootcut– et de l’associer avec un blazer largement surtaillé porté à même la peau et simplement boutonné et parfaitement ceinturé. Un combo permettant ainsi de fusionner différentes coupes et matières, pour ne faire plus qu’un sur le pavé du style.

D’autres alternatives ? Arborer ces sandales bicolores avec un pantalon en lin fluide et une chemise nouée, ou bien avec une jupe esprit paréo et un pin-top, accompagnés de l’it bag le plus en vue du moment : le sac à main Gabbi signé JW Pei.

Des associations ultra-simples, et qui garantissent pourtant le sans-faute stylistique.

A lire également :




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page