People

JO 2021 – Simone Biles victime de “démons dans sa tête” : déclaration cash sur sa santé mentale


Simone Biles ira-t-elle au bout des Jeux Olympiques de Tokyo ? La superstar américaine de gymnastique semble traverser une mauvaise passe. Mardi 27 juillet 2021, elle a été remplacée durant le concours général par équipes “pour raisons médicales“. Et elle est incertaine pour le reste des JO, a indiqué à l’AFP la Fédération américaine de gymnastique.

Simone s’est retirée de la compétition par équipes pour des raisons médicales. Des examens seront réalisés quotidiennement pour déterminer si elle peut recevoir le feu vert médical pour les compétitions à venir“, a indiqué la fédération américaine à l’AFP dans un email, sans donner plus de précisions. La quadruple championne olympique à Rio, âgée de seulement 24 ans, a ensuite expliqué son retrait du concours par équipes de gymnastique en évoquant des problèmes mentaux. “Dès que je monte sur le tapis, c’est juste moi et ma tête… traiter avec des démons dans ma tête (…) Je dois faire ce qui est bon pour moi et me concentrer sur ma santé mentale et ne pas compromettre ma santé et mon bien-être“, a-t-elle expliqué à la presse.

Simone Biles, qui a récemment rompu avec son amoureux et a affronté l’incarcération de son frère pour meurtre, avait déjà évoqué sans le dire clairement qu’elle souffrait de troubles mentaux en postant un message sur Twitter peu après son entrée dans la compétition. “J’ai parfois l’impression de porter le poids du monde sur mes épaules“, disait-elle ainsi sur son compte Instagram. La jeune Américaine, très populaire dans son pays et dont les résultats étaient très attendus, était parvenue à se qualifier pour les six finales au programme à Tokyo, un exploit qualifié de rarissime, le concours général individuel et le concours général par équipes, ainsi que les quatre finales par appareil.

Simone Biles compte à son palmarès 5 médailles olympiques et 25 mondiales. La sportive, pour l’heure toujours officiellement en lice aux JO, peut rejoindre la Soviétique Larissa Latynina et ses 9 médailles d’or historiques à l’occasion des Jeux de Tokyo.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page