Sports

Les temps forts du lundi 26 juillet

Découvrez ou revivez en un clin d’œil les grands moments de la journée olympique du lundi 26 juillet à Tokyo.

Les médaillés français du jour

Et de trois ! Trois médailles pour le judo français dans ces Jeux de Tokyo. Après le bronze de Luka Mkheidze et l’argent d’Amandine Buchard, Sarah-Léonie Cysique est allée chercher l’argent de la catégorie des -57 kg, victime d’un carton rouge sévère écopé en finale.

Lire aussi : Argent un peu amer pour Cysique

L’escrime n’est pas en reste dans ces JO pour les Bleus. Au lendemain de l’or décroché par Romain Cannone à l’épée, la sabreuse Manon Brunet s’est offert une belle médaille de bronze aux allures de revanche. Cinq ans plus tôt à Rio, l’intéressée avait échoué en effet au pied du podium.

Lire aussi : Brunet tient sa médaille

Des collectifs percutants

Deux sur deux pour les handballeurs français qui deux jours après leur succès initial sur l’Argentine ont remis ça devant le Brésil. Avec la manière qui plus est (34-29). Dans 48 heures, les Bleus tâcheront de conforter leur place de leader de poule aux dépens de l’Allemagne.

Lire aussi : Deux sur deux pour les Bleus

Sévèrement battus par les Etats-Unis lors de leur entrée en lice dans la compétition, les volleyeurs ont eux rectifié le tir au détriment de la Tunisie. Victorieux en trois sets (25-21, 25-11, 25-21), les voilà relancés sur la route des quarts de finale.

Lire aussi : Les Bleus se sont bien repris

Refroidies par leurs deux défaites contre le Japon et la Chine dimanche, les basketteuses françaises du 3×3 sont reparties de l’avant elles aussi en dominant successivement la Mongolie (22-18) et le Comité olympique russe (17-14). Les voilà ainsi qualifiées pour les quarts de finale.

Lire aussi : La France verra les quarts

Des espoirs de médailles

La véliplanchiste Charline Picon, déjà sacrée à Rio il y a cinq ans, occupe les commandes du classement général après six régates sur 13. A égalité avec la Britannique Emma Wilson. Chez les hommes, Thomas Goyard pointe pour sa part au quatrième rang provisoire et garde toutes ses chances de podium. Même constat en laser pour Jean-Baptiste Bernaz quatrième également après trois régates sur 11.

Lire aussi : Picon en tête, Goyard et Bernaz placés

En surf, Johanne Defay et Pauline Ado ont quitté la compétition au stade des huitièmes de finale hélas, comme Jérémy Florès chez les messieurs. Michel Bourez a lui rallié les quarts de finale.

Lire aussi : Bourez seul rescapé

Des déceptions en pagaille

De nombreux espoirs de médailles tricolores se sont envolés hélas ce lundi à Tokyo. En natation notamment où Marie Wattel, pourtant si performante en demie, s’est contentée de la sixième place de la finale du 100m papillon. Même chose pour le relais 4x100m masculin.

Lire aussi : Pas de médaille pour Wattel et le relais 4x100m

Crédité d’un nouveau record olympique du skeet en qualifications, Eric Delaunay n’a pas pu confirmer malheureusement en finale, cinquième à l’arrivée.

Lire aussi : Delaunay se rate en finale

Cinquième place également pour Victor Koretzky en VTT cross country, au terme d’une course folle réglée par le prodige britannique Thomas Pidcock et marquée par la chute spectaculaire de Mathieu Van der Poel.

Lire aussi : Van der Poel, la terrible chute

Cinquième place toujours pour Martin Thomas, cette fois en slalom et en C1. Là encore une déception au vu de la performance de l’intéressé en demi-finale.

Lire aussi : La chance envolée de Vincent Luis

Un petit tour et puis s’en va hélas pour Magda Wiet-Henin en taekwondo, dans la catégorie des moins de 67 kg.

Lire aussi : Wiet-Henin tombe de haut

Même chose pour la triplette masculine des archers tricolores, Thomas Chirault, Pierre Plihon et Jean-Charles Valladont s’étant inclinés prématurément dans ce concours olympique.

Lire aussi : Les Bleus tombent d’entrée

Enfin Fiona Ferro, dernière rescapée française du tableau féminin en tennis, est tombée au deuxième tour devant l’Espagnole Sara Sorribes Tormo (6-1, 6-4).

Lire aussi : Ferro s’arrête là

Les exploits du jour

En basket, le Slovène Luka Doncic a lui affolé les stats en se fendant de 48 points contre l’Argentine (victoire 118-100 de sa sélection) – soit le deuxième total de l’histoire des Jeux à égalité avec l’Australien Eddie Palubinkskas (1976) et derrière le Brésilien Oscar Schmidt, auteur de 55 points en 1988. Le joueur des Mavs s’est emparé du reste du record d’unités en une mi-temps, avec 31 points compilés sur les deux premiers quarts.

Lire aussi : L’énorme carton de Doncic

A 13 ans, la Japonaise Momiji Nishiya est devenue la première championne olympique de l’histoire du street, sur le skate-park de Tokyo.

Agé pour sa part de 57 ans, le tireur koweïtien Abdullah Alrashidi a lui cueilli le bronze du skeet. La palme du plus vieux médaillé olympique restant toutefois la propriété du Suédois Oscar Swahn, médaillé d’argent en tir lors des Jeux de 1920 à Anvers, avec 72 printemps au compteur.

Lire aussi : Le tableau des médailles des JO de Tokyo

Lire aussi : Toutes les médailles françaises aux JO de Tokyo




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page