Femme

Hôtels incontournables à la capitale

L’hôtel Pley, à côté de la salle Pleyel, Paris 17

Le nom  : Pley comme salle pleyel. C’est le quartier où la radio est née avec cette sentence «  one, two, three, four, is it snowing were you are  ». Dans le corridor de l’hôtel,  il y a un piano Pleyel.

L’ambiance  : On se croirait à la maison de la radio. On y trouve partout des clins d’oeil au petit poste. Un circuit radio de transmission, des platines, des rideaux insonorisés, un espace baptisé «  le foyer  », des cabines et une salle d’enregistrement pour des podcasts, des interviews d’artistes.

La philosophie  : Voilà un lieu où il fait bon écouter la radio tranquillement. Beaucoup d’objets chinés, une sacrée collection de 45 tours, de postes, d’antennes, de vieux micros, de tourne-disques, de K7 audio. Vente de sweats et de casquettes Pley, marine, rose et bordeaux  (65 €).

Le rooftop  : un esprit Sud, une collab’ avec des artistes pour des soirées à thème, avec du Mojito.

La restauration  : des pizzas maison,  du snaking pour le soir et des plats rapportés de chez Mersea, le restaurant jouxtant l’hôtel.

Les chambres  : 100 chambres familiales. Modernes et vintages, avec une radio dans chaque chambre. Chambre classique/ exécutive et Deluxe. A partir de 175€ la nuitée.

Adresse  : 214 rue du faubourg Saint-Honoré Paris 17

Téléphone  :  01 42 25 26 27

Le Sookie, hôtel des copains, le Marais, Paris 4

la philosophie  : on est ici chez soi, avec les copains. C’est cool et chic. Avec un clin d’oeil au grand classique de jazz avec le titre éponyme de Grant Green enregistré à Newark en 70.

Le cadre  : dans le quartier du Marais, à côté du marché des Enfants Rouges. Alentour, beaucoup de restos et de terrasses.

Le lobby  : on arrive directement sur le coffee shop, avec son petit dèj en open bar, son dèj healthy à partir de la rentrée

L’hôtel  : Ancien couvent des filles du Calvaire datant du 19e siècle. Un esprit cosy, vintage et récent tout à la fois. Les tabourets viennent de Guinée Conakry, les livres et vinyles du marché aux Puces. Les bibliothèques sont dans un style fifties. On y verra une belle harmonie de pierre, de bois, de couleurs d’automne.

Les chambres  : au nombre de 31, elles sont déclinées dans des tons de tabac, vanille, safran, amande, pistache, terracota. 150 à 350 €.  Hors petit dèj.

Les espaces communs  : un espace salon avec des platines et 900 vinyles de jazz

Adresse  : 2 rue Commines, Paris 4

Téléphone  :  01 40 29 01 33

L’hôtel Paradiso, hôtel-cinéma au dessus du MK2 Nation, Paris 12

Le lobby  :  il s’agit du tout premier cinéma-hôtel.

Ambiance  : On y trouveun home-cinéma dans chaque chambre. Les 34 chambres et les deux suites ont été imaginées pour devenir le meilleur endroit au monde pour voir un film. Du cinéma d’auteur et des films main stream y sont projetés. Sans oublier Netflix, le très sélectif Mubi etc. La tablette permet de piloter son séjour depuis le lit. Des ciné-clubs sont proposés sur le toit-terrasse. Ainsi qu’une salle de karaoké.

Les chambres  :  des affiches de film sur les murs en béton brut, du pop corn bio et des friandises japonaises en libre service.
Gourmandise  : Un room service et un café resto sur place. Chambre à partir de 100 € sans petit dèj.

Adresse  : 135 bd Diderot Paris 12

Téléphone  :  01 88 59 20 01

A lire également :

Se sentir comme à la maison dans les grands hôtels parisiens incontournables

Vacances : Top 25 des meilleurs hôtels d’Europe selon Tripadvisor

Paris  : 3 hôtels iconiques pour nuits insolites




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page