Technologie

Quel iPad choisir selon votre budget et vos usages pour la rentrée 2021 ?

La grande famille des iPad a été mise à jour juste avant l’été par le sommet. Apple a introduit deux nouveaux iPad Pro, y embarquant son dernier SoC Apple Silicon, le M1, et introduisant une nouvelle technologie de rétroéclairage sur le plus grand modèle.

Alors que des rumeurs veulent que les iPad, notamment mini, soient mis à jour à l’automne, et que l’été bat son plein, en attente d’une rentrée prochaine, on peut se demander quel modèle choisir parmi cette offre très construite, et complète.

Si on résume, l’offre des tablettes Apple se constitue de trois grandes familles, et d’une sorte d’électron libre. On trouve donc :

  • Les iPad Pro 11 et 12,9 pouces, tout frais, tout neuf, depuis mais dernier
  • l’iPad Air, mis à jour en octobre 2020
  • l’iPad, rafraîchi en septembre 2020
  • l’iPad mini, enfin, sorti en 2019, et qui se distingue tant par son format que par son rythme de mise à jour.

iPad mini : compacité et mobilité

Commençons d’emblée par l’iPad mini, clairement dissonant dans le paysage des tablettes, mais, pour autant, pas dénué d’intérêt. L’iPad mini est littéralement hors norme, sur le marché des tablettes et même dans la famille des iPad. Son caractère exceptionnel, de niche, explique qu’il soit mis à jour un peu moins régulièrement. D’une certaine manière, sa compacité est la seule justification de son existence, aussi bien auprès du grand public que du monde professionnel.
Car les dimensions compactes de cette cinquième génération lui permettent de se loger facilement dans un sac (éventuellement à main) et de peser à peine plus de 300 g. A noter que compacité ne signifie pas manque de puissance, grâce au processeur A12 Bionic.

Son écran de 7,9 pouces est confortable pour surfer sur le Web, jouer et regarder des contenus multimédias. C’est également un excellent candidat pour servir de liseuse polyvalente pendant vos déplacements. L’iPad mini continue de creuser le sillon du terminal de consultation de contenu, et non réellement de la création. Même s’il est compatible avec l’Apple Pencil de première génération, nous trouvons à l’usage que la prise de note longue ou le dessin ne sont pas forcément ses points forts.

Ses larges bordures autour de l’écran – il a le plus mauvais ratio d’occupation de la façade avant par l’écran de la gamme (avec seulement 69,4 %) –, et le fait que son design n’ait pas franchement évolué depuis ses origines commencent à faire grimacer légèrement. On regretterait presque sa compacité. Il est temps qu’Apple fasse quelque chose.
En revanche, son autonomie de près de 9h30 devrait vous donner satisfaction.

Si l’infographie ci-dessus ne s’affiche pas, cliquez ici.

  • Pour qui ? 
    Les nomades, qui ne veulent pas partager
  • Pour quoi ?
    Pour consulter ses mails, surfer, jouer et lire
  • Son point fort
    Sa compacité
  • Son point faible
    Son design dépassé
     

Si le tableau ci-dessus ne s’affiche pas correctement, cliquez ici.

iPad : une tablette pour la famille

L’iPad est pensé pour être la tablette la moins chère d’Apple. Ce qui implique qu’elle conserve encore le design marqué par de larges bandes autours de l’écran, et un bouton Touch ID, niché dans sa partie basse. Cependant, contrairement à la génération précédente, elle raccroche les wagons avec l’iPad mini, puisqu’elle adopte elle aussi l’A12 Bionic.
Cette puce assure non seulement largement assez de puissance pour les usages familiaux classiques (surf, mail, réseaux sociaux, jeux et vidéo), mais ouvre aussi la porte à des usages à venir qui utiliseront davantage les fonctions de machine learning pour retoucher vos photos plus rapidement, par exemple, ou appliquer des effets en réalité augmentée.

Si vous ou vos enfants aimez dessiner, vous pouvez lui adjoindre un Apple Pencil (de première génération). La facture est un peu salée, à 99 euros. Nous vous conseillerons plutôt de vous tourner vers des alternatives, notamment celles de Logitech. Si le confort est moindre qu’avec les iPad plus haut de gamme, l’écran est suffisamment large pour offrir une bonne surface de travail. En tout cas, l’écran de 10,2 pouces offre une surface de travail suffisante, si vous n’y passez pas des heures.

L’iPad est une tablette familiale, mais Apple n’intègre toujours pas de comptes utilisateurs dignes de ce nom dans iPadOS. S’il est possible d’enregistrer jusqu’à cinq doigts pour que chaque personne de la famille puisse s’authentifier facilement, il faudra penser au fait que vous partagez la tablette pour ne pas laisser accès à vos mails trop facilement, par exemple

Si l’infographie ci-dessus ne s’affiche pas, cliquez ici.

  • Pour qui ?
    Pour toute la famille
  • Pour quoi ?
    Pour jouer et, éventuellement servir de PC d’appoint
  • Son point fort
    Son prix
  • Son point faible
    32 Go de stockage seulement sur le premier modèle
     

Si le tableau ci-dessus ne s’affiche pas correctement, cliquez ici.       

iPad Air : clairement le meilleur compromis, entre prix et Pro

L’iPad Air est plus que jamais au sommet de la pyramide des tablettes grand public. Sa mise à jour d’octobre 2020, a tellement d’atouts dans sa manche que même l’iPad Pro 11’’ 2021 a de quoi s’inquiéter.
Son excellente dalle de 10,9 pouces (P3 et True Tone) offre une surface d’affichage très plaisante et confortable, à peine plus petite que celle de son grand frère Pro.
Son design, identique à ceux des modèles haut de gamme, réduit les bordures, tout en conservant le bouton Touch ID, qui se loge désormais dans le bouton On/Off. Cette apparence lui offre aussi la compatibilité avec le Magic Keyboard pour iPad et avec le Pencil de deuxième génération.
Ces deux accessoires en font soit un « presque parfait » outil de prise de notes manuscrites, soit un presque PC portable. Même si on regrettera que le Magic Keyboard ne soit pas plus polyvalent vu son prix.

Grâce à l’A14, l’iPad Air assure non seulement un niveau de puissance quasi comparable à celui des modèles Pro actuels – donc parfait pour les applications professionnelles -, mais mieux, il prend l’avantage pour toutes les applications et fonctions qui utilisent CoreML, l’outil d’intelligence artificielle que peuvent utiliser les développeurs. L’iPad Air sera ainsi bien plus performant pour retoucher des photos, détecter des visages ou objets, et appliquer des effets dans des vidéos, par exemple.

Bien entendu, son format et sa puissance lui permettent de jouer le rôle d’ultra-portable, confortable et d’appoint. Bien qu’encore petit, il permettra d’afficher deux applications côte à côte sans problème – avec toujours les limites en multitâche inhérentes à iPadOS.

L’iPad Air est, honnêtement, la tablette d’Apple qu’il est la plus facile à recommander tant elle incarne le parfait compromis entre prix, performance et confort d’utilisation.

Si le tableau ci-dessus ne s’affiche pas correctement, cliquez ici.

  • Pour qui ?
    Pour ceux qui cherchent un iPad « abordable » qui a des airs de PC
  • Pour quoi ?
    Pour tout faire, et même remplacer un petit PC
  • Son point fort
    Il a tout d’un iPad Pro, sauf le prix
  • Son point faible
    Son autonomie, si on doit ergoter

Si le tableau ci-dessus ne s’affiche pas, cliquez ici.

iPad Pro : fortune et gloire

Cette année, les deux iPad Pro se distinguent l’un de l’autre, et pas seulement par la taille de leur écran, mais aussi par la technologie d’affichage utilisée. Ainsi, seul le modèle 12,9 pouces bénéficie de la dalle Retina XDR (mini-LED).

Les deux tablettes embarquent aussi et surtout la puce M1, la même que dans les MacBook Pro de fin d’année dernière. L’autonomie est excellente, et la puissance ne manque pas. Vous pourrez donc jouer, travailler, monter des vidéos 4K, produire de la musique ou travailler sur des photos sans rencontrer le moindre ralentissement.

Pour les usages multitâches et bureautique, iPadOS 14 a encore du chemin à faire, et heureusement, iPadOS 15, qui sortira en septembre et est d’ores et déjà en bêta, réalise quelques pas dans le bon sens.

Le support de l’USB4 permet de connecter de nombreux appareils, la compatibilité avec la 5G vous assure d’être toujours connecté au meilleur réseau, l’Apple Pencil (de 2nde génération) en fait un bon outil de prise de note ou de dessin. Le Smart Keyboard Folio est plus adapté à ceux qui ont besoin d’un clavier ponctuel, ne serait-ce que parce qu’il peut se rabattre en arrière si vous voulez utilisez l’iPad comme une tablette, tandis que le Magic Keyboard le transforme en PC portable… Car, oui, les iPad Pro ont donc de plus en plus des airs de PC portable ultra-polyvalents et performants. Leur seul défaut est leur prix.

iPad Pro 11 pouces : le meilleur et la compacité

Plus petit, l’iPad Pro 11 pouces assure une suffisamment belle surface de travail pour que sa compacité soit un avantage. Il glissera plus facilement dans votre sac et vos bagages. Sa puissance est identique au modèle 12,9 pouces, ses options de stockage également. Sa dalle est moins exceptionnelle, mais néanmoins excellente. Peut-être les professionnels qui prêtent particulièrement attention à la HDR ou ont des besoins particuliers en affichage lui préféreront le 12,9 pouces. Mais pour le reste, c’est une question de prix et de compacité.

Si l’infographie ci-dessus ne s’affiche pas, cliquez ici.

  • Pour qui ?
    Pour ceux qui veulent le meilleur, et un peu de compacité
  • Pour quoi ?
    Pour tout faire : jouer, monter des vidéos 4K, retoucher des photos, etc.
  • Son point fort
    Sa configuration matérielle hors norme
  • Son point faible
    ​​​​​​​
    iPadOS a encore des progrès à faire en multitâche

Si le tableau ci-dessus ne s’affiche pas, cliquez ici.

iPad Pro 12,9 pouces : le meilleur et l’exceptionnel

Cette année, le plus grand des iPad Pro se distingue par sa dalle. Plus grande, certes, mais également capable d’assurer son taux de contraste impressionnant et des pics de luminosité parfaits pour profiter ou travailler sur des contenus HDR.

C’est également lui qui offre le meilleur ratio d’occupation de la façade avant par l’écran. Disponible avec des options de stockage allant de 128 Go (peut-être un peu court pour des usages intensifs) à 2 To, il a tout de l’unité de production mobile pour les photographes, créatifs et autres travailleurs nomades.

Sa dalle de 12,9 pouces en fait aussi le candidat idéal pour lire des BD, comics et autres mangas. C’est lui le roi de la gamme.

En définitive, mis à part son prix – il est vite plus cher qu’un MacBook Air ou Pro, le modèle 12,9 pouces ne souffre pas de réel défaut au regard de ce qu’offre le reste de la gamme iPad – et même la concurrence. Bien entendu, certains regretteront toujours l’absence de port d’extension du stockage… Certains combats sont perdus depuis longtemps…

Si l’infographie ci-dessus ne s’affiche pas, cliquez ici.

  • Pour qui ?
    Pour ceux qui veulent le meilleur et une dalle incroyable
  • Pour quoi ?
    Pour tout faire, surtout pour consulter et créer des contenus HDR
  • Son point fort
    Sa dalle Liquid Retina XDR
  • Son point faible
    Son prix très élevé

Si le tableau ci-dessus ne s’affiche pas, cliquez ici.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page