Sports

Popovich élogieux envers les Bleus

Après la victoire de l’équipe de France face aux Etats-Unis, ce dimanche lors du premier match du tournoi olympique, Gregg Popovich s’est montré élogieux envers les Bleus.

Sélectionneur de l’équipe des Etats-Unis depuis 2015, Gregg Popovich n’a pas souhaité se cacher derrière son petit doigt après la défaite subie par Team USA face à l’équipe de France, ce dimanche, en ouverture du tournoi olympique (83-76). Pour le légendaire coach des Spurs, pas question de parler de surprise. « Parler de surprise ne fait pas honneur à l’équipe de France. Ce serait insinuer que nous aurions dû gagner de 30 points . C’est une sacrée équipe, très bien coachée et incarnée par des joueurs NBA talentueux qui jouent ensemble, a lancé le coach après la rencontre, dans des propos rapportés par L’Equipe. La France a été consistante des deux côtés du terrain, elle a fait du super boulot. »

Un hommage aux Bleus, qui a ensuite laissé place à la liste des griefs adressés à ses joueurs. « La différence entre le basket FIBA et NBA ne nous a pas fait mal. Je vais me répéter mais nous devons être plus réguliers, nous avons mené souvent, et nous avons péché en défense, commis trop d’erreurs, connu trop de possessions stérile et pris des mauvais tirs, a analysé le technicien. Tous les coaches espèrent voir leurs joueurs être meilleurs, il n’y a pas de quoi être surpris. La France a mis des trois points, on a mené plusieurs fois de 9, 10 ou même 8 points dans les dernières minutes et on leur a donné des paniers à trois points. Les erreurs, ça arrive, nous nous sommes mis en position de l’emporter. »

Damian Lillard dédramatise

Pour sa part, Damian Lillard essayait de dédramatiser. « Je pense qu’il y a derrière nous une tout histoire de domination, peut-être pas de tout renverser, mais au moins de gagner. Et ce n’est pas souvent que vous voyez Team USA perdre, surtout pour démarrer la compétition. Je pense que c’est pour ça que les gens font comme si c’était la fin du monde. Mais notre job à nous, c’est de représenter notre pays aux Jeux Olympiques, et on peut encore accomplir ce que l’on est venu faire ici à Tokyo, a lancé le meneur des Blazers, dans des propos rapportés par ESPN. Face à la France, on a peut-être un peu trop essayé de jouer comme il le fallait, en oubliant d’être nous-mêmes, les meilleurs joueurs de la NBA. »




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page