Sports

Picon, Bernaz et Goyard dans le coup

Alors que Charlène Picon en RS:X féminin et Jean-Baptiste Bernaz en Laser masculin se sont installés en tête, Thomas Goyard est bien placé à l’issue de la première journée de régate. Marie Bolou a connu plus de difficultés en Laser radial féminin.

L’équipe de France de voile a bien démarré les épreuves organisées dans le cadre des Jeux Olympiques de Tokyo. Tenante du titre en RS:X féminin, Charline Picon a bien été au rendez-vous à l’occasion des trois premières régates. Faisant respecter son statut, la native de Royan a remporté la première course avant de connaître un temps faible avec une sixième place lors de la deuxième, qui est actuellement effacée car les moins bons scores ne sont pas pris en compte au classement général. Mais, avec la deuxième place dans la dernière régate organisée ce dimanche, Charline Picon s’est installée en tête du classement général avec trois points, contre cinq pour la Polonaise Zofia Noceti Klepacka et six pour l’Italienne Marta Maggetti. Sur le plan d’eau de Kamakura, une seule course a pu être organisée en Laser masculin. Mais Jean-Baptiste Bernaz a su tirer son épingle du jeu pour l’emporter devant le Finlandais Kaarle Tapper et le Norvégien Hermann Tomasgaard. Les conditions de mer n’ont pas permis aux navigateurs de boucler la deuxième régate prévue ce dimanche.

Goyard dans le coup, Bolou dans le dur

Si Charlène Picon a dominé le début de compétition en RS:X féminin, Thomas Goyard est également bien placé après trois régates dans l’épreuve masculine. Le Tricolore a démarré la journée avec une 13eme place lors de la première régate, un résultat en demi-teinte qui a vite été effacé par ceux des deux autres courses disputées lors de cette première journée de compétition. En effet, avec une cinquième puis une troisième place lors de ces deux régates Thomas Goyard compte huit points pour une sixième place au classement général à seulement six longueurs du Suisse Mateo Sanz Lanz qui a remporté les deux premières régates avant de terminer la troisième à la neuvième place. En Laser radial féminin, Marie Bolou n’a pas connu la même réussite que ses compatriote. Pour ses premiers Jeux Olympiques, la navigatrice venant de Douarnenez ne pointe qu’à la 32eme place après deux régates. La Tricolore a, en effet, pris la 28eme puis la 27eme place lors de ces deux courses et compte déjà 49 points de retard sur l’Allemand Svenja Weger, leader après avoir remporté la deuxième régate.




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page