People

Andie MacDowell assume ses cheveux gris : “J’ai l’impression de ne pas faire semblant”


Sa belle chevelure bouclée grise, Andie MacDowell l’accepte et la revendique sans aucune honte. Alors que certaines stars camouflent les traces du temps qui passe, l’actrice de 63 ans a décidé d’affirmer son âge sans aucune honte. Dans une interview accordée à la version américaine du magazine Vogue, mercredi 21 juillet 2021, l’icone a décidé de revenir sur sa nouvelle apparence.

Après avoir fait fureur durant l’ouverture du célèbre Festival de Cannes, le 6 juillet dernier, Andie MacDowell s’est confiée sur les nombreuses remarques qu’elle a reçues par rapport à sa nouvelle coiffure. “Au tout début de la quarantaine, mes cheveux ont commencé à pousser et chaque fois que mes enfants me voyaient, ils n’arrêtaient pas de me dire que j’étais une dure à cuire avec mes cheveux gris”, a-t-elle partagé. Et de poursuivre, au sujet de sa nouvelle chevelure poivre et sel : “Quand j’ai fait un chignon, tout ce que tu pouvais voir, c’était le sel et le poivre, ce qui est ce que je suis, tu sais, sombre et argenté. J’aime me comparer à George Clooney parce que, pourquoi pas ? Je dis depuis un certain temps maintenant qu’il était temps pour moi, personnellement, de faire cette transition parce que je sentais que c’était approprié pour ma personnalité et juste qui je suis.

Elle a beaucoup songé aux critiques

Si elle a bien accepté ses cheveux grisonnants, Andie MacDowell a eu beaucoup de réserves concernant les potentielles critiques qu’elle aurait pu avoir. Notamment de la part de ses managers : “Mes managers m’avaient en fait dit : “Ce n’est pas le moment”. Et j’ai dit : “Je pense que tu te trompes, et je vais être plus puissante si j’embrasse là où je suis en ce moment. Il est temps, car dans deux ans je vais avoir 65 ans. Si je ne le fais pas maintenant, je n’aurai pas la chance d’être poivre et sel. J’ai toujours voulu être poivre et sel !“, a-t-elle partagé. Et de poursuivre, au sujet de son acception de soi : “Je me sens plus honnête. J’ai l’impression de ne pas faire semblant. J’ai l’impression d’être à ma place. Je me sens vraiment à l’aise. Et à bien des égards, je pense que c’est plus frappant sur mon visage. J’ai juste l’impression que ça me convient.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page