Technologie

Mercedes veut passer au tout électrique avant 2030


Mercedes a dévoilé sa stratégie électrique pour les années à venir. La marque à l’étoile entend aller plus vite que la législation européenne qui prévoit la fin des véhicules thermiques en 2035.
En effet, le constructeur allemand veut être une marque 100% électrique d’ici 2030. Néanmoins, l’arrêt du thermique pour un constructeur historique tel que Mercedes n’est pas une mince affaire. Et pour cause, à l’heure actuelle, la marque ne compte que trois voitures zéro émission dans son catalogue, dont deux sorties cette année, l’EQA et l’EQS.

Trois nouvelles plates-formes modulaires

Pour autant, la grande transition est sérieusement engagée et Mercedes veut se donner les moyens de la réussir en moins de dix ans « sur les marchés où les conditions le permettront ». La firme de Stuttgart a dévoilé un plan en plusieurs étapes qui prévoit aussi bien l’arrivée de nouveaux modèles que l’approvisionnement en batteries.
Mercedes a pour premier objectif d’avoir une voiture électrique dans chaque niveau de gamme dès l’an prochain, y compris chez AMG (la partie sportive) ou pour sa gamme de 4×4, la série G.

Mais pour passer l’ensemble du catalogue en électrique, il est nécessaire d’avoir des plates-formes adaptées. Le constructeur prévoit d’en développer trois à partir de 2025 :

  • MB.EA : pour les voitures familiales, SUV et limousines
  • AMG.EA : pour les versions sportives 
  • VAN.EA : pour les véhicules utilitaires

Objectif 200 gWh

Côté batterie, Mercedes a déjà prouvé qu’il maîtrisait le sujet avec son EQS aux 770 km d’autonomie. Néanmoins, il convient d’équiper les véhicules futurs. Pour ce faire, le constructeur mise sur la standardisation de ses blocs batteries (90% de ses voitures seront équipés des mêmes composants).
Mercedes prévoit également de fabriquer ses propres accumulateurs. Par conséquent, le constructeur veut construire huit gigafactories à travers le monde, dont quatre en Europe. Elles viendront s’ajouter aux neuf usines déjà en activité et qui produisent actuellement les batteries de l’EQS par exemple.
Au total, le constructeur allemand vise une capacité de production de 200 hWh. Afin de financer ce passage au tout électrique, Mercedes a prévu plus de 40 milliards d’euros d’investissement. 


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page