Technologie

à moins de 400 euros, ce smartphone pourrait faire très mal

OnePlus a construit sa réputation sur le haut de gamme. Avec ses « flagship killer », la marque chinoise a longtemps prouvé au monde qu’il était possible de proposer d’excellents smartphones à de petits prix. Le constructeur a longtemps eu pour règle de ne pas se disperser et de se contenter de deux produits par an, afin de proposer l’offre la plus épurée possible.

Entre temps, OnePlus a grandi. Après être monté en gamme, le constructeur a décidé de complètement changer de stratégie en s’ouvrant à tous les secteurs, milieu de gamme et entrée de gamme compris.
La filiale d’Oppo a d’abord lancé l’été dernier un OnePlus Nord très satisfaisant, puis s’est ensuite éparpillée avec les OnePlus Nord N100, Nord N10 et Nord CE qui, même s’ils disposent de quelques bonnes qualités, ne correspondent pas vraiment à l’ADN de la marque. Voilà désormais le OnePlus Nord 2, successeur direct du mobile milieu de gamme, qui nous avait tant plu l’an passé, conçu pour nous prouver que OnePlus sait encore proposer des bons rapports qualité-prix.

Au revoir Snapdragon, bonjour MediaTek

Esthétiquement, le OnePlus Nord 2 ne diffère pas vraiment de son prédécesseur. Ses dimensions sont quasiment les mêmes et son écran OLED, toujours de 6,43 pouces, propose le même taux de rafraîchissement de 90 Hz.
La logique voudrait que la dalle choisie par OnePlus soit identique même si, selon les premières mesures de notre laboratoire, l’écran du Nord 2 est moins lumineux que celui de son prédécesseur (612 cd/m2 contre 768 cd/m2 sur le Nord).
Une régression étonnante, qui pourrait s’expliquer par des coupes budgétaires ou des différences entre les chaînes de production. À l’utilisation, cela n’enlève rien à la beauté de cet écran qui impressionne toujours par sa qualité sur le milieu de gamme.

Pour la première fois de son histoire, OnePlus a aussi fait le choix de se passer des services de Qualcomm pour utiliser un processeur MediaTek. C’est le Dimensity 1200 qui a été choisi par la marque. Un SoC 5G que nous n’avons pas encore bien pu mettre à l’épreuve, mais qui, selon son fabricant, appartient à la catégorie haut de gamme.
Au premier abord, le OnePlus Nord 2 semble aussi fluide que son prédécesseur même si, par le passé, les puces de MediaTek se sont souvent avérées décevantes. Il n’y a plus qu’à espérer que le dernier smartphone de OnePlus soit suffisamment bien optimisé pour ne pas rencontrer ces problèmes.
Nous nous avouons tout de même surpris par ce choix stratégique. OnePlus et Qualcomm ont toujours été partenaires et leur alliance a toujours donné d’excellents mobiles. Les utilisateurs français auront le choix entre 8 et 12 Go de RAM. 

Côté autonomie, OnePlus est très fier d’être passé d’une batterie de 4115 mAh sur son précédent Nord à du 4500 mAh cette fois-ci. Selon le laboratoire de 01net.com, malgré une batterie de meilleure capacité, le Nord 2 dispose d’une autonomie quasiment identique à celle de son prédécesseur (14h53 au lieu de 14h50). C’est largement assez pour utiliser le smartphone une journée entière et potentiellement une soirée sans tomber en panne. Nous y voyons une conséquence de la transition vers MediaTek, les puces du fondeur consomment généralement plus d’énergie.

Une recharge en seulement 31 minutes

En revanche, c’est pour le coup une excellente nouvelle, le OnePlus Nord 2 est compatible avec la recharge ultra-rapide 65 W. Branché au chargeur fourni dans la boîte, il peut passer de 0 à 100% en seulement 31 minutes. Il s’agit d’une performance aussi impressionnante que celle du OnePlus 9, l’actuel détenteur du record. En seulement cinq minutes, on récupère 27% d’autonomie ! Sans surprise, ce modèle n’est pas compatible avec la recharge sans-fil.

Le même appareil photo que le OnePlus 9

OnePlus joue aussi beaucoup la carte de la photo avec son Nord 2. Puisque nous ne l’avons pas encore testé, il nous est difficile de vous donner notre avis. Sachez toutefois que l’appareil dispose du capteur IMX766 de Sony, de 50 Mpix (f/1.88).
Ce capteur équipe déjà les smartphones haut de gamme issus des familles OnePlus 9 et Oppo Find X3, et devrait normalement lui offrir une bonne qualité, en espérant que la puce de MediaTek soit capable de bien gérer ses spécificités. On dispose aussi d’un ultra grand-angle relié à un capteur de 8 Mpix et d’un capteur plus dispensable dédié au mode portrait (mono).

A découvrir aussi en vidéo :

À 399 euros, le OnePlus Nord 2 nous semble suffisamment bien équipé pour faire aussi bien que son prédécesseur, qui était commercialisé au même prix, et occupe encore aujourd’hui la meilleure place de notre classement des smartphones à moins de 500 euros.
Une édition à 499 euros, avec 12 Go et de RAM et 256 Go de stockage (128 Go sur le modèle de base) est aussi proposée, comme l’année dernière. Tous deux seront commercialisés dès le 28 juillet sur le site de OnePlus, chez Fnac/Darty et chez Orange. Notre seule interrogation tient au processeur choisi par OnePlus. Avec un SoC MediaTek, le OnePlus Nord 2 est-il plus intéressant que des mobiles concurrents ou même des anciens OnePlus haut de gamme (comme le 8T) ? Nos tests tenteront de répondre à cette question.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page