Sports

Griezmann, les choses bougent enfin !

L’avenir d’Antoine Griezmann pourrait se jouer dans les prochains jours. Sa soeur, qui gère aussi ses intérêts, vient d’arriver à Barcelone pour discuter avec les dirigeants blaugranas.

Le feuilleton Antoine Griezmann dure plusieurs jours à Barcelone, mais le transfert de l’attaquant de l’équipe de France est toujours au point mort. L’idée d’un échange qui aurait renvoyé le Mâconnais à l’Atlético de Madrid, envisagé par le FC Barcelone, a finalement été abandonnée par le club catalan, qui n’y trouvait pas son compte (Saul Niguez aurait fait le chemin inverse). Résultat, Griezmann, et son salaire qui pèse lourd dans les finances exsangues du club, est toujours Blaugrana.

Les choses pourraient toutefois évoluer dans les jours à venir. Selon l’émission El Chiringuito de Jugones, Maud Griezmann, la soeur du joueur, et surtout son agent, est arrivée ce jeudi matin à Barcelone. Elle devrait rencontrer les dirigeants du Barça dans les jours qui viennent, car toutes les parties aimeraient une résolution rapide de ce dossier.

Griezmann veut l’Atlético, mais est-ce réciproque ?

Où peut aller Griezmann ? Il faut trouver un club qui serait en mesure de mener cette opération (financièrement), et de proposer un challenge sportif attractif. Ce qui réduit fortement la liste. La piste Juventus s’est refroidie, celle menant au PSG a été évoquée. Il reste bien la Premier League, mais aucun club ne s’est réellement manifesté pour le moment, et certains ont d’autres priorités (Haaland, Kane…).

Selon El Chiringuito, la priorité de Griezmann est bien de retourner à l’Atlético, où il se sentait comme chez lui (ce qui n’est pas le cas à Barcelone). Le problème, malgré la volonté de Diego Simeone de le récupérer, c’est que les supporters des Colchoneros n’ont pas du tout digéré la façon dont « Grizi » a forcé son départ vers un concurrent, il y a deux ans. Et sur ce sujet, le président de l’Atlético n’a pas franchement rassuré le clan Griezmann. Lorsqu’on lui a demandé si les supporters de son club seraient prêts à pardonner Griezmann, Enrique Cerezo a répondu: « Je ne pense pas ». Pas rassurant…


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page