Femme

boire froid pour se rafraîchir est une erreur ; et voici POURQUOI

Thé glacé, soda rafraîchissant, glace givrée, cocktail désaltérant … Quand vient le beau temps, que les températures grimpent et que le soleil atteint son zénith, la première chose que l’on fait, c’est se jeter sur les boissons ultra-fraîches. 

Si elles nous refroidissent bien sur le moment, il semblerait que leur effet rafraîchissant ne dure pas bien longtemps… 

Boire froid pour se rafraîchir : une erreur que l’on commet tous 

Effectivement, le fait de boire (très) froid envoie des informations erronées à notre organisme chargé de réguler notre température corporelle. Nos thermorécepteurs internes sont in fine brouillés : plutôt que de comprendre qu’il fait chaud, ils vont ainsi penser qu’il fait froid. Or, ce sont eux qui génèrent ou non la transpiration ; processus qui permet d’évacuer la chaleur. 

Ainsi, dans ce cas de figure précis, l’organisme va ralentir, bloquer la transpiration, et provoquer l’inverse de l’effet escompté… En parallèle, pour se réchauffer, il va créer de l’énergie supplémentaire et vous aurez encore plus chaud qu’avant d’avoir bu votre thé glacé… (La prochaine, vous y réfléchirez à deux fois avant de vous abreuver… )

Canicule : boire chaud est plus adapté, mais pas idéal non plus

Quitte “à choisir, mieux vaut boire chaud !”, affirme le docteur Hu Ying Chieh à nos confrères du Parisien ; même si ce n’est pas tout à fait la plus optimale des options. 

Dans un premier temps, le fait de boire chaud va dilater les vaisseaux et engendrer une meilleure évacuation de la chaleur. Mais si on abuse du procédé, on prend le risque de générer une transpiration excessive. Or, qui dit “transpiration excessive” dit “déshydratation”… Et il va falloir redoubler de boissons pour revenir à un niveau d’hydratation régulier. 

Voici la température à laquelle vous devriez boire votre boisson pendant l’été, selon les médecins

Durant un épisode caniculaire, les médecins préconisent de boire ni trop chaud, ni trop froid. Pour se soulager de la chaleur harassante, l’idéal est en fait de boire… tiède

Pourquoi ? Car c’est une température qui ne nécessite pas trop d’efforts au corps pour réguler sa température interne. Selon les scientifiques modernes, appuyés par la médecine ancestrale chinoise, il faut boire un breuvage dont la température oscille entre 12 et 14°C. Ce faisant, on maintient sa température interne stable et on évite les effets “Yo-yo”.

A lire également : 




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page