Femme

voici 10 aliments qui accélèrent le métabolisme, selon les nutritionnistes

Comme vous le savez, le métabolisme contribue fortement à la perte de poids. Toutefois, si l’on connaît son impact positif sur la silhouette ; en revanche, on ne sait pas vraiment à quoi il correspond dans les faits.

Qu’est-ce que le métabolisme ?

Le métabolisme désigne l’ensemble des réactions chimiques générées par le corps suite à la consommation d’aliments. Ces réactions chimiques transforment en fait la nourriture ingérée, fournissent l’énergie nécessaire à notre organisme pour subsister, et brûlent les calories.

Ces réactions chimiques se répartissent selon les deux phases suivantes : 

Phase n°1 : le catabolisme : l’organisme extrait les nutriments des aliments ingérés 

Phase n°2 : l’anabolisme : l’organisme synthétise ces nutriments et les répartit dans les cellules du corps qui en ont besoin pour fonctionner correctement. 

L’alimentation joue un rôle primordial dans la vitesse de notre métabolisme

Grosso modo, c’est le métabolisme qui transforme le gras présent dans le corps sous forme d’énergie. A contrario, c’est aussi lui qui va décider de stocker lesdites graisses, en fonction des besoins énergétiques de chacun. Notre mode d’alimentation joue donc un rôle primordial dans l’état de notre métabolisme : si l’on mange très gras, il aura plus de mal à s’activer et sera plus lent in fine. 

Voici les aliments qui permettent de l’accélérer et d’éliminer davantage de calories

Outre la génétique ou encore, l’activité physique, l’alimentation joue donc un rôle essentiel dans la vitesse du métabolisme. En ce sens, certains aliments sont connus pour le booster et l’accélérer, d’après les dires des médecins. 

Les aliments riches en bons gras, et plus précisément, ceux issus des végétaux, sont redoutablement efficaces. Les “bonnes protéines” ont également des effets bénéfiques sur ce même métabolisme. 

Et la liste est encore longue… Les diététiciens-nutritionnistes Elissa Goodman et Dana James fournissent la liste complète à nos homologues de Byrdie. Quels sont-ils ?

A lire également :




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page