Sports

Toupane, sixième Français champion NBA

Le sacre des Milwaukee Bucks permet à Axel Toupane, coéquipier de Giannis Antetokounmpo, d’entrer dans la légende du basket français.

Le basket français a un nouveau champion NBA. Axel Toupane, joueur des Milwaukee Bucks, a rejoint la nuit dernière le contingent des Tricolores qui ont soulevé le fameux trophée Larry O’Brien. Ils sont donc désormais six à faire partie de ce cercle: Tony Parker, qui a gagné quatre bagues avec les San Antonio Spurs (2003, 2005, 2007, 2014), Ian Mahinmi et Rodrigue Beaubois, sacrés avec les Dallas Mavericks (2011), Ronny Turiaf, couronné avec le Miami Heat (2012), et Boris Diaw, coéquipier de « TP » lors de sa dernière conquête avec la franchise texane.

Une satisfaction pour l’ailier de 28 ans, fils de l’ancien joueur et entraîneur Jean-Aimé Toupane, qui a eu un parcours un peu chaotique outre-Atlantique. Non drafté en 2014, le natif de Mulhouse a fait l’essentiel de sa carrière en Europe (Strasbourg, Kaunas, Olympiakos, Malaga) mais a aussi connu plusieurs courtes expériences en NBA (Denver Nuggets en 2016, Milwaukee Bucks en 2017, New Orleans Pelicans en 2017) et en NBDL (Raptors 905 en 2015-2016 et 2016-2017, Santa Cruz Warriors en 2021), où il a davantage brillé et s’est fait remarquer.

Ce titre, même s’il y a peu contribué, est la démonstration qu’il faut toujours s’accrocher à ses rêves. Ce n’est qu’en mars dernier que le sien est redevenu envisageable, les Bucks lui ayant offert un « two-way contract ». Si Axel Toupane a peu joué (8 matches, 7,6 minutes de moyenne), il a convaincu son coach Mike Budenholzer de lui laisser une place dans l’effectif pour les playoffs (4 matches, 2,5 minutes, 1,3 point, 1,9 rebond de moyenne). Il n’aura certes pas foulé le parquet lors des finales face aux Phoenix Suns (4-2), mais il aura sa bague. Peu peuvent s’en vanter.




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page