Sports

La moitié du plateau de la Laver Cup dévoilée

Annulée l’an passé, la Laver Cup reviendra cette saison, à Boston fin septembre, et on connait déjà la moitié du tableau.

Après trois victoires européennes face aux équipes « monde » lors des trois premières éditions, la Laver Cup se déroulera cette année du 24 au 26 septembre à Boston, et les non-Européens espèrent bien enfin soulever le trophée. Un an après l’annulation de l’édition 2020 pour cause de pandémie de coronavirus, le plateau de l’édition 2021 commence à se dévoiler peu à peu. Alors qu’on savait depuis quelques semaines que Roger Federer, Dominic Thiem et Matteo Berrettini défendraient les couleurs de l’Europe, sous le capitanat de Björn Borg, on connait depuis ce mercredi trois des représentants de l’équipe « monde », dirigée par John McEnroe. Il s’agit de deux Canadiens et un Argentin : Denis Shapovalov (22 ans, 10eme), Felix Auger-Aliassime (20 ans, 15eme) et Diego Schwartzman (28 ans, 13eme). Si ce sera une grande première pour « FAA », il s’agira en revanche de la troisième participation de Shapovalov, qui a déjà disputé (et perdu) trois matchs lors des précédentes éditions en 2017 et 2019, et de la deuxième de l’Argentin, déjà présent en 2018 (un match, une défaite). « Je suis excité de revenir à la Laver Cup. J’ai de bons souvenirs de Prague et de Genève. C’était vraiment sympa d’être avec des gars qui sont des adversaires d’habitude, et avoir John McEnroe en tant que capitaine, c’est un tel honneur. Cela va être difficile pour nous mais je pense vraiment que si on joue notre meilleur tennis nous avons une chance », s’est réjoui « Shapo », récent demi-finaliste de Wimbledon.

Auger-Aliassime : « Je vais beaucoup apprendre avec John McEnroe sur la chaise »

« Je me sens privilégié de représenter l’équipe « monde » à la Laver Cup. Pouvoir jouer devant une salle comble, au TD Garden, ce sera incroyable. Et je suis sûr que je vais beaucoup apprendre avec John McEnroe sur la chaise », a déclaré de son côté « FAA ». « La Laver Cup est un super évènement. Jouer au United Center de Chicago en 2018, dans une salle pleine, c’était incroyable. Je peux imaginer, après l’année que nous venons tous de vivre, ce que sera l’atmosphère au TD Garden, ça va être génial », prédit de son côté Diego Schwartzman. Reste à savoir si le trio, et les trois autres joueurs qui seront annoncés prochainement, pourront enfin permettre à l’équipe « monde » d’inscrire son nom au palmarès.




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page