Politiques

qui sont les soutiens d’une possible candidature d’Éric Zemmour ?


Publié


Mis à jour

Durée de la vidéo : 3 min.

Présidentielle 2022 : qui sont les soutiens d'une possible candidature d'Éric Zemmour ?
France 2

Article rédigé par

J. Nény, M. Dreujou, R. Gardeux, N. Berthelot

France 2


France Télévisions

Le polémiste Éric Zemmour, trois fois condamné pour provocation à la haine, pourrait séduire une partie de l’électorat traditionnel de la droite en vue de la présidentielle de 2022. Quels sont ses soutiens, et qui se trouve derrière cette candidature éventuelle ? 

Pour faire un pas de plus vers la présidentielle de 2022, Éric Zemmour a choisi une web TV créée par des proches de Marion Maréchal-Le Pen. “Je réfléchis aux mesures éventuelles qu’on pourrait prendre à partir de mon diagnostic, avait déclaré l’essayiste et polémiste dans Livre noir, le 6 juin dernier. Peut-être qu’il faut passer à l’action.” Alors, qui se cache derrière la possible campagne d’Éric Zemmour ? Comment s’organise-t-elle en coulisses ? 

Un affichage sauvage a été organisé dans les rues de Paris et d’un millier de communes en France ; opération Zemmour président. Génération Z, un mouvement animé par un groupe de jeunes de 17 à 34 ans aux idées ultra-conservatrices et qui revendique 1 500 militants, est à la manœuvre. Tous se réunissent une fois par semaine dans un petit appartement des beaux quartiers parisiens. Leur stratégie pour préparer les esprits à une candidature Zemmour est “d’inonder” le pays d’affiches. “Concernant les affiches, les tracts, les stickers, etc, ce sont les Amis d’Éric Zemmour qui financent”, explique Antoine Rigault, président de Génération Z. 

Depuis le 1er juillet, au Journal officiel, l’association les Amis d’Éric Zemmour a été agréée par la Commission des comptes de campagne. Elle peut donc désormais utiliser ses dons pour financer une candidature à l’Élysée. La quantité d’argent déjà récolté est inconnue. Mais derrière cette association, figurent plusieurs fidèles d’Éric Zemmour, dont Antoine Diers, militant Les Républicains qui a organisé en juin ce qui ressemble aux premiers déplacements de campagne du polémiste ultra-conservateur à Lille (Nord) et à Dunkerque. Éric Zemmour dira à l’automne s’il est candidat, ou non. S’il se lance, 5% des Français voteraient pour lui à ce stade, selon un sondage récent. 




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page