Acceuil

Le Canada dépasse le taux de vaccination américain alors que le pays se prépare à rouvrir ses frontières

Selon Santé Canada, près de 70 % des Canadiens ont reçu au moins une dose du vaccin, ce qui place le pays très près du seuil de 75 % qui, selon les autorités de santé publique, est nécessaire pour approcher l’immunité collective.

« Nous avons vu des niveaux records de vaccination, le Canada est le leader mondial en termes de premières doses et nous avons vient de dépasser les Américains en termes de Canadiens entièrement vaccinés », a déclaré lundi le Premier ministre canadien Justin Trudeau lors d’une annonce sur les infrastructures à l’extérieur de Toronto.

“Nous allons continuer à avancer de manière réfléchie et responsable, mais le fait est que les gens doivent continuer à se faire vacciner avec leurs deuxièmes doses et ceux qui ont hésité doivent recevoir leurs premières doses.”

Voyager au Canada pendant le Covid-19 : ce que vous devez savoir avant de partir

Mais le jalon n’a pas été marqué par une célébration nationale, car les responsables de la santé publique et les politiciens continuent d’exhorter les gens à rester prudents.

La troisième vague punitive de Covid-19 au Canada a pesé sur les hôpitaux ce printemps et a épuisé les travailleurs de la santé de première ligne. C’est encore un souvenir vivace pour beaucoup, même si le pays a enregistré en moyenne environ 400 cas par jour la semaine dernière, selon l’Agence de la santé publique du Canada.

Et la rareté des vaccins, jusqu’à récemment, laissait des millions de Canadiens anxieux et exposés.

“Comme les gens l’ont dit en mars, c’était comme les” Hunger Games “(pour les vaccins), les systèmes hospitaliers s’effondraient et l’approvisionnement n’était pas là”, a déclaré Andrew Young, fondateur de l’organisation populaire Vaccine Hunters Canada, a déclaré à CNN. « En ce moment, je peux vous dire que je suis beaucoup plus détendu. »

Young a fondé l’organisation en mars pour aider à trouver des vaccins pour les Canadiens alors que la ruée pour se faire vacciner était bien avancée.

Vaccine Hunters Canada a déclaré qu’il utilise les compétences en informatique et en médias sociaux d’environ 100 bénévoles pour connecter les Canadiens aux vaccins.

“Je pense que notre véritable créneau était l’espoir, si je pouvais m’exprimer ainsi”, a déclaré Young. “Il n’y avait pas beaucoup d’espoir en termes de blocages constants, d’augmentation des cas, de fermeture d’écoles. Donc, pour moi, Vaccine Hunters représentait l’espoir et le créneau qu’il remplissait est qu’il connectait toutes les provinces avec ses stratégies de déploiement, nous avons donc eu un plateforme consolidée pour les Canadiens à l’échelle nationale.

Alors que le gouvernement fédéral achetait et payait les doses de vaccin, l’administration des vaccins était effectuée par chaque province et territoire.

Un soir, il y a quelques semaines, se souvient Young, une clinique de vaccination dans une banlieue de Toronto a contacté l’organisation à 1 heure du matin pour leur dire qu’il restait quelques dizaines de doses de vaccin.

Vaccine Hunters Canada a fait passer le mot sur les médias sociaux et chaque dose a été administrée tard dans la nuit.

« Je nous considère toujours comme assez importants pour aider à faire passer le mot, aider à amplifier les voix de certains groupes qui ont besoin d’un petit coup de pouce », a déclaré Young, ajoutant que le « dernier pourcentage » aura besoin de stratégies plus créatives alors que le Canada affronte ses propre hésitation vaccinale.

Bien que le Canada affirme avoir acheté plus de doses par habitant que la plupart des pays du monde, la majeure partie des doses n’a été livrée que plus tard au printemps.

Le Canada n’a toujours pas de capacité de fabrication de vaccins importante, bien que le gouvernement Trudeau ait promis de financer davantage de production nationale de vaccins d’ici 2022.

Le Canada s’apprête à rouvrir ses frontières aux Américains vaccinés

L’adoption du vaccin n’était pas politisée au Canada.

Cependant, l’administratrice en chef de la santé publique du Canada, la Dre Theresa Tam, avertit depuis des semaines que l’hésitation à la vaccination pourrait empêcher le Canada d’atteindre l’immunité collective dont il a besoin pour lutter contre le virus.

Dans une déclaration récente, elle a encouragé les Canadiens à partager des informations « crédibles » sur Covid-19. Elle a averti plus tôt ce mois-ci qu’il n’y avait pas assez de jeunes Canadiens qui « offraient leurs bras » pour les vaccins.

Pourtant, le Canada est maintenant suffisamment confiant pour ouvrir ses frontières aux visiteurs pour la première fois en 16 mois.

À compter du 9 août, les citoyens entièrement vaccinés et les résidents permanents des États-Unis et seuls ceux qui résident actuellement aux États-Unis seront autorisés à entrer au Canada. Les voyages non essentiels au Canada sont interdits depuis mars 2020, ce que le gouvernement canadien a déclaré nécessaire pour atténuer la propagation de Covid-19.

Les voyageurs internationaux pourraient également être autorisés à entrer au Canada à partir du 7 septembre, à condition que “l’épidémiologie de Covid-19 reste favorable”, a indiqué le gouvernement canadien dans un communiqué publié lundi.

L’entrée au Canada continuera d’être interdite à tous les voyageurs étrangers qui ne sont pas complètement vaccinés.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page