Auto-Moto

L’Audi RS 3 face à la Mercedes-AMG A 45 S : premier duel


Tout juste dévoilée, la nouvelle Audi RS 3 doit déjà faire face à une rivale de taille, qui n’est autre que la Mercedes-AMG A 45 S.

Cela faisait un petit bout de temps qu’elle était attendue, cette toute nouvelle Audi RS 3. Version ultime de la compacte dévoilée il y a un peu plus d’un an, cette déclinaison gavée aux hormones affiche déjà de nombreux atouts sur le papier, qui devraient lui ouvrir les portes du succès. Oui mais voilà, à peine dévoilée que la compacte sportive aura déjà fort à faire, alors qu’une rivale de taille l’attends depuis de longs mois. Il s’agit de la Mercedes-AMG A 45 S, commercialisée depuis un petit bout de temps déjà. Une ancienneté relative qui peut être un atout, comme un inconvénient, face à une nouvelle venue fraichement dévoilée et plus moderne. Mais rien n’est gagné, pour l’une comme pour l’autre, dans ce duel entre Allemandes qui s’annonce palpitant. Nous avons donc décidé d’opposer les deux sportives, et d’analyser leurs qualités et leurs défauts, afin de savoir laquelle est vraiment la meilleure.

Sportivité exacerbée

Sur le plan du style d’abord, les deux compactes affichent la même philosophie, avec des traits dynamiques des deux côtés. Les petites bombinettes bodybuildées possèdent cependant chacune leurs spécificités, l’Audi RS 3 affichant alors un faciès plus anguleux, par rapport à une Mercedes plus arrondie, dans la lignée de ce que propose la marque depuis plusieurs années. Plus compacte que cette dernière, la sportive aux anneaux adopte une silhouette un peu plus ramassée mais non moins dynamique, d’autant plus qu’elle se décline également en berline, contrairement à sa rivale. Un choix plus large donc, qui permettra de séduire une clientèle différente et de répondre à plus de besoins. Cependant, malgré ses voies élargies de 33 millimètres et sa nouvelle teinte vert Kyalami, la RS 3 reste selon nous encore un cran en-dessous en terme de sportivité, même si cela reste très subjectif

Le bon compromis

A bord, c’est deux salles, deux ambiances, avec des dessins très différents, toujours dans l’esprit des deux marques respectives. Chez Mercedes, la grande dalle numérique fait toujours son petit effet, tandis que l’on est un peu plus conventionnel chez Audi, ce qui n’est pas déplaisant non plus. Dans les deux cas, les passagers sont bien accueillis, grâce à un empattement de 2,63 pour la RS 3 et 2,73 mètre pour l’A 45 S. Le volume de coffre est quant à lui respectivement affiché à 340 et 370 litres. Un vrai atout pour la Mercedes, qui se révèle donc un peu plus polyvalente, si l’on souhaite en profiter au quotidien. Dans les deux cas, le conducteur prendra place dans des sièges sport, recouverts de cuir, et sera assisté par un combiné numérique. Là encore, la marque a l’étoile affirme un peu plus ses ambitions sportives, avec des détails jaunes originaux et qui fonctionnent plutôt bien. La compacte réussit à se montrer agressive sans pour autant être trop radicale. Un vrai tour de force !

Egalité des chances

Si les deux sportives sont évidemment des rivales directes, elles ont pourtant assez peu en commun. A commencer par le moteur, puisque là où la Mercedes embarque un classique quatre pattes, l’Audi RS 3 reprend de son côté le cinq cylindres bien connu des amateurs de la marque. Mais cela ne veut pas dire qu’elle est plus performante, alors que l’A 45 S revendique pas moins de 421 chevaux, en faisant toujours d’elle la compacte la plus puissante du marché. En revanche, les deux affichent un couple identique, établi à 500 Nm, mais c’est l’Audi RS 3 qui s’en sort le mieux à l’exercice du 0 à 100 km/h, réalisé en 3,8 secondes. C’est un dixième de moins que sa rivale, et cela s’explique entre autres par son poids légèrement moins important, affiché à 1 570 kg, contre 1 635 kg pour la Mercedes. A noter que les deux concurrentes profitent d’une transmission intégrale, ainsi que d’un inédit mode Drift, optimisant la répartition du couple afin de favoriser la glisse.

Et le prix ?

Vous l’aurez remarqué, ces Audi RS 3 et Mercedes-AMG A 45 S ont en réalité autant de points communs que de différences. Des spécifiés qui devraient alors permettre aux clients de laisser parler la passion plutôt que la raison. D’autant plus les deux sportives affichent des prix similaires, avec une RS 3 débutant à partir de 70 000 €, face à une AMG qui commence à 70 699 €. Il faudra bien sûr aller explorer les catalogues respectifs très fournis des deux constructeurs pour profiter d’options et de packs plus ou moins indispensables, faisant alors inévitablement grimper la facture. Il faudra également prendre en compte le malus, établi à 15 506 € pour l’Audi (201 g/km), contre 17 490 € pour sa rivale (204 g/km).

A lire également sur Auto-Moto.com :

Nouvelle Audi RS3 2021 : prix, infos et photos officielles

Techno : les Audi RS3, Mercedes-AMG A 45 S, VW Golf R… et leur fonction Drift

Essai Mercedes-AMG A 45 S 4MATIC+ : en mode vénère !


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page