Auto-Moto

1eres infos sur le break


Pas question de perdre du temps chez Opel. Après la révélation de la nouvelle berline Astra, le break Sports Tourer lui emboîtera bientôt le pas.

Nouvelle Opel Astra Sports Tourer 2022 – Tout juste révélée cet été, la sixième génération d’Opel Astra sera bientôt épaulée par une silhouette de déménageur. Son officialisation devrait intervenir cet automne, avant un lancement commercial prévu en début d’année prochaine.

Les compactes se sont suivies à un rythme effréné chez Stellantis, depuis le début d’année. L’honneur est revenu à une représentante du segment premium, avec la toute nouvelle DS4 ayant inauguré la plate-forme EMP2 V3. Puis ce fut au tour de Peugeot de renouveler sa 308, quelques semaines plus tard, avant qu’Opel ne lève le voile sur sa nouvelle Astra, mi-juillet. Trois batailleuses d’un des segments les plus concurrentiels du marché européens qui pourraient décliner leur base technique commune sous label Alfa Romeo et Lancia, dans les prochaines années.

Le break fait toujours recette

Un programme ambitieux de berline 5 portes susceptible d’inquiéter le groupe Volkswagen qui compte dans ses rangs la Golf, l’Audi A3, la Seat Leon, ainsi que la Skoda Octavia. Si ces dernières ont toutes été déclinées en break, à l’exception de la compacte aux 4 anneaux, Stellantis n’entend pas généraliser ce type de carrosserie à l’intégralité de ses poupées russes. La DS4, ainsi que les hypothétiques Alfa Giulia et Lancia Delta tourneront le dos à ces aspects utilitaires pour laisser le champ libre à Peugeot et Opel.

Moins longue, plus logeable

Alors que la 308 a officialisé un élégant break SW, en juin dernier, la future Opel Astra Sports Tourer fera sa première apparition publique au moment où la berline 5 portes entrera en production, à la rentrée. A l’image de la Sochalienne, elle allongera son empattement sur environ 8 cm et sa longueur de presque 25 cm pour dépasser les 4,60 m de long et embarquer aux alentours de 550 l de bagages. En calant ses dimensions sur sa cousine tricolore, le nouveau break Opel devrait perdre quelques centimètres en longueur, lui qui représentait jusqu’à présent l’une des offres les plus encombrantes de sa catégorie (4,70 m). Mais l’optimisation de son espace intérieur n’abaissera pas son volume de coffre, comparé à son prédécesseur. Bien au contraire.

Silhouette élancée

Ainsi étirée, l’Opel Astra touchera principalement au style de sa poupe. Elle devrait maintenir l’aileron de requin qui caractérise son pilier C, malgré l’amaigrissement qui touchera ce montant. En abaissant son seuil de chargement, par souci de praticité, le break allemand fera migrer sa plaque d’immatriculation du bouclier vers le hayon. Enfin, pour des raisons économiques, elle devrait reconduire à l’identique les feux de la berline.

Blocs hybrides rechargeables

Sur le plan des motorisations, la nouvelle Opel Astra Sports Tourer demeurera fidèle aux blocs inaugurés par la berline. On retrouvera les moteurs essence de 110 et 130 ch auxquels s’ajoutera l’unique offre diesel de 130 ch. Mais l’événement viendra de l’introduction de motorisations hybrides rechargeables, au nombre de deux. Cumulant 180 et 225 ch, elles assureront un peu plus de 50 km de roulage 100% électrique, quitte à ce que leurs batteries empiètent légèrement sur le volume de chargement, comme cela est généralement le cas sur ce type de véhicule. Pour couronner le tout, à l’horizon 2024, un bloc intégralement électrique devrait rejoindre la gamme.

Prix nouvelle Opel Astra Sports Tourer

A son lancement, au premier trimestre la nouvelle Opel Astra Sports Tourer se rendra approximativement disponible dès 25 000 €.

L’actualité d’Opel :

Opel Grandland restylé : la gamme et les prix

Opel Manta GSe ElektroMod : premier contact en vidéo

Nouvelle Opel Astra 2021 : prix, infos et photos officielles


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page