Auto-Moto

Plus de 200 chevaux pour la future citadine Alpine ?

Attendue courant 2023, la future citadine signée Alpine inspirée de la nouvelle Renault 5 devrait développer la bagatelle de 217 chevaux.

Si elle ne devrait pas voir le jour tout de suite, voilà que l’on commence à en savoir un peu plus sur la future gamme électrique d’Alpine. Si la firme die-poise ne possède pour l’instant qu’un seul modèle dans sa gamme, à savoir l’A110, elle devrait évoluer en profondeur dans les années à venir, en proposant d’autres alternatives. Un vaste changement pour le constructeur, qui s’apprête également à passer au tout-électrique, comme l’avait confirmé le nouveau patron de Renault, Luca de Meo, il y a quelques mois. Un tournant important pour Alpine, qui deviendra par ailleurs la marque sportive du groupe Renault, alors que la division Renault Sport disparaîtra, probablement en même temps que la Mégane RS, dont la retraite est prévue en 2023. Une date charnière pour le groupe tricolore, puisque c’est d’ailleurs à cette date qu’arriveront les premiers modèles électriques de la nouvelle gamme Alpine. Et si les détails ne sont pas encore connus, voilà que l’on commence déjà à en savoir un peu plus.

Et pour cause, la firme dévoilait il y a quelques semaines de nouvelles images des trois futurs modèles attendus, annonçant qu’il y en aurait « un « pour moi », un « pour nous » et un « pour le week-end ». Comprenez concrètement qu’Alpine prévoit de lancer une citadine, un SUV ainsi qu’un coupé sportif, qui devrait remplacer indirectement l’A110 qui fera quant à elle ses adieux. Pour l’heure, c’est à peu près tout ce que l’on sait, alors que les premiers teasers dévoilés en disent assez peu, ne montrant que la silhouette des véhicules en question. Mais nos confrères d’AutoExpress semblent un peu mieux renseignés, et ont réussi à avoir quelques informations sur la citadine, qui sera en réalité une version sportive de la nouvelle Renault 5. Les deux partageront donc la même plateforme CMF-B, qui n’est autre que celle de la Renault Clio. La citadine devrait alors hériter de la batterie de 52 kW de la Renault Zoé, proposant ainsi une autonomie de 400 kilomètres environ.

Plus de 200 chevaux

Mais ce qui nous intéresse surtout, ce sont évidemment ses performances. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que celles-ci devraient être à la hauteur des attentes, alors que nos confrères annoncent que l’auto embarquera le moteur de 160 kWh de la future Renault MéganE. Celui-ci développerait alors pas moins de 217 chevaux, ce qui devrait permettre à la citadine d’afficher des performances intéressantes, même si celles-ci n’ont pas encore été détaillées. Il faudra attendre au moins 2024 pour en savoir plus sur cette nouvelle version, qui affiche déjà un style très prometteur. Reprenant la silhouette de la nouvelle Renault 5, inspirée de la version originelle des années 1970, cette déclinaison plus sportive se distingue également par un imposant aileron greffé sur le toit. Il ne reste donc plus qu’à connaître toutes ses informations techniques, ainsi que son prix, qui devrait être logiquement plus élevé que celui de la version standard sur laquelle elle est basée.

A lire également sur Auto-Moto.com :

Alpine : les premières images des trois futurs modèles

Toyota Yaris GR vs Alpine A110 vs Volkswagen Golf GTI – VIDEO

Essai Alpine A110 Légende : en arrière toute !


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page