Acceuil

Lewis Hamilton visé par des abus racistes en ligne après la victoire controversée du Grand Prix de Grande-Bretagne



CNN

Lewis Hamilton a été la cible d’abus racistes en ligne après avoir remporté son huitième Grand Prix de Grande-Bretagne le dimanche.

Le septuple champion du monde s’est défendu d’une pénalité de 10 secondes pour remporter la victoire à la suite d’une collision controversée avec son rival Max Verstappen, qui a laissé le pilote Red Bull à l’hôpital.

Facebook, qui possède également Instagram, a déclaré avoir supprimé un certain nombre de commentaires de sa plate-forme concernant Hamilton, qui a été un grand défenseur de la diversité et du mouvement Black Lives Matter, et a qualifié l’abus d'”inacceptable”.

“En plus de notre travail pour supprimer les commentaires et les comptes qui enfreignent à plusieurs reprises nos règles, des fonctionnalités de sécurité sont disponibles, notamment des filtres de commentaires et des contrôles de messages, ce qui peut signifier que personne ne doit voir ce type d’abus”, a déclaré à CNN un porte-parole de la société Facebook. Sport.

« Aucune chose ne résoudra ce défi du jour au lendemain, mais nous nous engageons à travailler pour protéger notre communauté des abus. »

Pendant ce temps, Twitter a déclaré que les comportements racistes « n’avaient pas leur place » sur sa plate-forme et a fermement condamné les abus subis par Hamilton.

“Nous avons mis en place des politiques claires en matière de comportement abusif et de conduite haineuse et nous prenons très au sérieux l’application de ces politiques”, a déclaré un porte-parole de Twitter à CNN Sport.

“Nous prendrons des mesures décisives et rapides pour tout compte qui enfreint nos règles.”

L’équipe Mercedes de Hamilton, la Formule 1 et l’instance dirigeante du sport FIA ont également publié une déclaration commune condamnant les abus racistes “dans les termes les plus forts possibles”.

“Ces personnes n’ont pas leur place dans notre sport et nous demandons instamment que les responsables soient tenus responsables de leurs actes”, peut-on lire.

“La Formule 1, la FIA, les pilotes et les équipes s’efforcent de construire un sport plus diversifié et inclusif, et de tels cas inacceptables d’abus en ligne doivent être mis en évidence et éliminés.”

Cela survient une semaine après que trois joueurs anglais – Marcus Rashford, Jadon Sancho et Bukayo Saka – aient été victimes d’abus racistes après avoir raté des tirs au but lors de la finale de l’Euro 2020 contre l’Italie.

Lundi, le directeur de l’équipe Mercedes, Toto Wolff, a déclaré à la BBC Radio 4 que les mauvais traitements infligés à son chauffeur n’étaient “pas acceptables” et a promis de “réagir”.

“Nous l’avons vu dans le football en Championnat d’Europe et les abus qui ne sont absolument pas acceptables, et les mêmes hier, et je me demande toujours si certains ne comprennent tout simplement pas”, a-t-il ajouté.

Red Bull a également publié une déclaration disant qu’il était “dégoûté et attristé” par les abus que Hamilton a reçus sur les réseaux sociaux.

“Il n’y a jamais aucune excuse pour cela, il n’y a certainement pas de place pour cela dans notre sport et les responsables devraient être tenus pour responsables”, peut-on lire.

À LIRE : Lewis Hamilton prolonge son contrat avec Mercedes jusqu’en 2023

Lewis Hamilton célèbre sur le podium à Silverstone.

Bryn Lennon/Formule 1/Getty Images

Lewis Hamilton célèbre sur le podium à Silverstone.

Environ 140 000 personnes ont regardé depuis un Silverstone bondé alors que Hamilton et Verstappen se sont heurtés dans un début de course spectaculaire.

Hamilton, qui a été battu dans le premier virage par son rival, a tenté à plusieurs reprises de dépasser Verstappen dans ce premier tour et lorsque les pilotes sont arrivés à Silverstone’s Copse Corner, la roue avant gauche du Britannique a touché le pneu arrière droit du pilote Red Bull. .

Verstappen est sorti de la piste et a traversé le gravier avant de s’écraser contre les barrières. Le Néerlandais a été transporté à l’hôpital mais n’a subi aucune blessure grave.

Après la course, Verstappen s’est adressé aux médias sociaux pour exprimer ses sentiments au sujet de la conduite « dangereuse » de Hamilton.

« Tout d’abord : je suis content d’aller bien. Cela a eu un impact considérable à 51G mais je me sentais mieux », a-t-il écrit.

“Évidemment très déçu d’être sorti comme ça. La pénalité infligée ne nous aide en rien et ne rend pas justice au mouvement dangereux de Lewis en piste.

“Regarder les célébrations après la course alors qu’il est encore à l’hôpital est un comportement irrespectueux et antisportif, mais nous passons à autre chose.”

Les commentaires ont été repris par le directeur de l’équipe Red Bull, Christian Horner, qui était visiblement furieux lorsqu’il a discuté de l’incident après la course.

« Lewis [Hamilton] a plus qu’assez d’expérience pour savoir que c’est inacceptable », a-t-il déclaré à Sky Sports.

« Je suis juste très déçu qu’un pilote de son calibre fasse un tel geste. C’est dangereux, ça avait l’air désespéré.

LIRE: Verstappen dit que “cela ne fait aucune différence” d’être en tête du championnat de F1

Hamilton et Max Verstappen prennent un virage côte à côte au départ du Grand Prix de Grande-Bretagne.

Jon Super/AP

Hamilton et Max Verstappen prennent un virage côte à côte au départ du Grand Prix de Grande-Bretagne.

Hamilton a envoyé ses meilleurs vœux à Verstappen sur les réseaux sociaux après la course, mais a déclaré qu’il avait couru “équitablement”.

“Aujourd’hui est un rappel des dangers de ce sport”, a-t-il écrit dimanche. « J’envoie mes meilleurs vœux à Max qui est un compétiteur incroyable. Je suis content d’apprendre qu’il va bien. Je vais toujours courir dur mais toujours équitablement.

« Mon équipe a fait preuve de courage et de persévérance. C’est un rêve de gagner devant mon public.

Il a été soutenu par Wolff qui a décrit la collision comme un incident de course.

“Il en faut toujours deux pour danser et ces deux-là ne se donnent pas un pouce et c’est un virage à grande vitesse, et c’est pourquoi ces choses sont désagréables à regarder”, a-t-il déclaré à Sky Sports.

Les commissaires de course ont infligé à Hamilton une pénalité de 10 secondes pour l’incident, mais le Britannique est revenu en tête dans une conclusion dramatique, dépassant Charles Leclerc sur Copse Corner avec seulement deux tours à faire.

La victoire de Hamilton lui a donné 25 points pour le placer à seulement huit derrière Verstappen au classement des pilotes alors que la rivalité entre les deux s’intensifiait.

Tous les regards seront désormais tournés vers le Grand Prix de Hongrie qui aura lieu le 1er août.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page