Sports

« L’annulation n’était pas une option »

Ce lundi, dans un entretien accordé à L’Equipe, Thomas Bach, le président du CIO, a livré son ressenti sur cette édition des Jeux d’été qui se profile (23 juillet – 8 août), tout en assurant que l’annulation n’a jamais été une option, malgré le contexte sanitaire actuel.

Le grand jour se rapproche. Ce vendredi 23 juillet débutent les Jeux Olympiques d’été 2020 de Tokyo au Japon. Des JO qui auront lieu jusqu’au 8 août prochain. Avant d’être finalement reportés en raison de la pandémie de coronavirus, ces Jeux d’été auraient dû avoir initialement lieu du vendredi 24 juillet au dimanche 9 août derniers. Cette pandémie n’a jamais cessé de concerner les organisateurs du prestigieux événement, dans la mesure où celui-ci aurait bien pu être de nouveau reporté, voire même tout bonnement annulé.

« Pas facile »

Ce lundi, dans un entretien accordé au quotidien sportif L’Equipe, Thomas Bach, le président du Comité international olympique, est revenu plus en détails sur ces derniers mois : « Laissez-moi répondre d’une manière plus générale. Ces quinze derniers mois ont été très complexes, c’est le moins qu’on puisse dire. Le mouvement olympique, le CIO, font partie de la société. Ces mois ont été pleins d’insécurité pour tout le monde, pour chacun et chacune d’entre nous. Les gens ne savaient pas s’ils auraient encore un emploi demain ou s’ils pourraient aller au restaurant après-demain. Ils ne savaient pas quel serait le développement du virus dans leur ville, dans leur pays. C’est dans ce contexte d’insécurité que nous avons dû prendre des décisions. Ce n’était pas facile. Nous avons beaucoup discuté. Ces doutes, cette insécurité, nous ont rendus très humbles. (…) Le CIO n’abandonnera jamais les athlètes. L’annulation n’était pas une option. »

« Des Jeux uniques, très particuliers »

Et si ces Jeux auront donc finalement bel et bien lieu, ce sera, toutefois, à huis clos. A ce sujet, Thomas Bach a donc ainsi également donné son avis : « Ce seront des Jeux uniques, très particuliers. Vous allez assister à une cérémonie d’ouverture remplie d’émotion. Tous les athlètes, tous les participants savent très bien qu’ils vont écrire une page d’Histoire. Ils vont vivre l’expérience que nous faisons tous, toujours, dans une cérémonie d’ouverture quand on participe aux Jeux : on devient très très humble à ce moment-là, parce qu’on participe à quelque chose qui est plus grand que soi. Cette émotion sera très intense. Et on la ressentira également à la télévision et sur les autres plates-formes. »


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page