Crypto

Cardano (ADA) proche de rivaliser pleinement avec Ethereum

Le développement de la blockchain Cardano franchit une nouvelle étape. Avec Alonzo White, le réseau permet désormais de recourir à des smarts contracts pour la DeFi et les NFT.

Charles Hoskinson, un ex d’Ethereum, ne fait pas mystère de ses ambitions. Grâce à Cardano, il espère ravir à la blockchain concurrente des parts de marché. Il lui manque cependant une fonction essentielle pour y prétendre : des smart contracts.

Cette fonctionnalité et son déploiement sur la blockchain Cardano sont cependant bien engagés. Le 15 juillet, une nouvelle étape était d’ailleurs franchie. IOHK, l’éditeur en charge de la conception de Cardano, faisait une annonce.

NFT et DeFi bientôt opérationnels sur Cardano

Le testnet basculait de la version Blue à la version White. C’est une phase majeure vers l’intégration des smart contracts qui est donc atteinte. Avec Blue, seules certaines fonctions étaient disponibles auprès d’un nombre restreint d’utilisateurs.

Avec Alonzo White, ces fonctionnalités capitales s’enrichissent et s’ouvrent à près de 500 validateurs, opérateurs de pool de staking et autres développeurs. Mais surtout, c’est un grand pas vers l’étape finale qui s’amorce désormais.

En effet, d’ici deux à quatre semaines, Alonzo White passera du test à la production avec un testnet final, alias Alonzo Purple. Et malgré les critiques, le fondateur de Cardano assure que le développement est conforme à la feuille de route initiale.

La blockchain occupe ainsi une place dans le marché en plein boom des NFT. Dans une vidéo mise en ligne sur YouTube, Charles Hoskinson déclare que pour plus de 10 millions de dollars de NFTs ont été vendus au travers du réseau.

Outre des NFTS, des dizaines de milliers d’autres actifs ont bénéficié de Cardano. Et ce n’est que le début. Les smarts contracts permettront d’enrichir considérablement les usages de la blockchain et de son token natif, l’ADA.

Les coûts de Cardano levier de démocratisation

Une fois Alonzo White déployé sur le mainnet, le réseau principal, les développeurs pourront alors lancer dApps et NFTs, notamment. Une place de marché DeFi et NFT, Spores Network, entend d’ailleurs faire croître son activité sur Cardano.

Le 16 juillet, soit dans le sillage du lancement d’Alonzo White, l’entreprise annonçait une levée de fonds de 2,3 millions de dollars. Grâce aux coûts réduits et au fort volume de transaction permis par Cardano, Spores Network espère ainsi démocratiser les NFT.

Ces actifs numériques pourraient représenter un puissant levier de croissance pour la blockchain. Aujourd’hui, c’est Ethereum, comme pour la DeFi, qui bénéficie le plus de la dynamique de ce marché évaluée à 2,5 milliards de dollars au premier semestre.

En mars, Charles Hoskinson confiait mener des discussions avec les principales marketplaces NFT afin de les faire migrer vers Cardano. Et le fondateur ne faisait pas mystère de son opportunisme dans ce secteur.

« Il est simple de cloner ces protocoles ; il est facile de s’associer à eux. Rien que pour les NFT, nous avons approché plusieurs des dix premières places de marché et déjà entamé des discussions pour les porter sur Cardano. Parce que – pourquoi pas ? », déclarait-il.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page