Sports

Verstappen très critique contre Hamilton

Reconnu responsable de l’accrochage du premier tour du Grand Prix de Grande-Bretagne, Lewis Hamilton s’est attiré les foudres de Max Verstappen, hospitalisé par précaution peu après l’accident avant d’être libéré dans la soirée, et des responsables de l’écurie Red Bull Racing.

Ce sera sans doute une des images de cette saison 2021 de Formule 1. Dominé par Max Verstappen ce dimanche au départ du Grand Prix de Grande-Bretagne, Lewis Hamilton est allé au contact avec le Néerlandais au virage de Copse dans le premier tour de course. Le résultat a été une sortie de piste à grande vitesse pour Max Verstappen, avec un impact estimé à 51 G. Sorti visiblement touché de sa monoplace, le pilote Red Bull Racing a été très rapidement envoyé vers un hôpital pour y passer des examens de contrôle. « Il s’est senti un peu étourdi et va maintenant aller à l’hôpital pour passer un scanner, a confié à la chaîne néerlandaise Ziggo Sport, Jos Verstappen, ancien pilote et père de Max Verstappen. Il avait aussi un peu mal à l’épaule et avait des hématomes partout. » Quelques heures après cet accident spectaculaire mais, heureusement, sans conséquences graves, Max Verstappen est sorti de son silence au travers des réseaux sociaux, confirmant que les examens pratiqués ont donné des résultats satisfaisants et qu’il a pu quitter l’hôpital. Celui qui ne mène désormais le championnat du monde que pour huit points face à Lewis Hamilton a tout d’abord déclaré via son compte officiel Twitter être « soulagé d’aller bien ».

Verstappen : « Un comportement irrespectueux et antisportif »

Mais, très rapidement, le Néerlandais s’en est pris vivement au Britannique, qui a été jugé responsable de l’accrochage par les commissaires de la FIA, qui l’ont sanctionné d’une pénalité de dix secondes. « Très déçu de m’être fait sortir comme ça. La pénalité attribuée ne nous aide pas et ne rend pas justice vu la manœuvre dangereuse réalisée par Lewis Hamilton en piste, a déclaré Max Verstappen. Je l’ai regardé célébrer la victoire alors que j’étais encore à l’hôpital, c’est un comportement irrespectueux et antisportif, mais nous allons tourner la page. » A chaud, Christian Horner n’avait pas été plus tendre avec le septuple champion du monde. « Il n’a pas réussi à dépasser dans la première moitié du tour, ce qu’il était clairement prêt à faire, puis il y a eu une manœuvre désespérée avec une roue à l’intérieur là où il ne faut pas, a confié le patron de l’écurie Red Bull Racing au micro de la chaîne britannique Channel 4. Vous le savez aussi bien que tout le monde, Copse est l’un des virages les plus rapides au monde. On n’y met pas une roue à l’intérieur. C’est juste du pilotage sale. » Alors que ce résultat a totalement relancé le championnat, tant chez les pilotes que chez les constructeurs, cet incident pourrait augmenter la tension lors du prochain Grand Prix, en Hongrie.




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page