Technologie

Xiaomi serait le deuxième vendeur de smartphones au monde, devant Apple

Xiaomi sera-t-il un jour le plus grand vendeur mondial de smartphones ? Selon l’institut Canalys, le jeune constructeur chinois est tout proche de cette prouesse.
Au second trimestre 2021, il aurait enregistré une croissance de 83% par rapport à l’année précédente. Une incroyable progression qui lui permettrait de représenter 17% du marché, contre 19% pour Samsung (qui enregistre une progression de 15%) et 14% pour Apple (qui ne gagne que 1% de parts de marché). À ce rythme, Xiaomi pourrait rapidement devenir le maître. 

Beaucoup de produits, moins de recettes 

Cependant, l’institut Canalys indique que Xiaomi ne gagne pas encore autant d’argent que le duopole habituel. En moyenne, les smartphones Xiaomi coûteraient 40% moins que ceux de Samsung, et 75% de moins que ceux d’Apple. Autrement dit, Xiaomi vend surtout des Redmi entre 100 et 300 euros. Les Mi 11 à plus de 700 euros sont minoritaires, en particulier dans les marchés latins et africains dans lesquels Xiaomi s’envole. 

Étrangement, dans son étude, Canalys se contente des parts de marché sans communiquer sur le volume de ventes. Combien reste-t-il de millions de smartphones à vendre pour que Xiaomi égale Samsung ? Il est impossible de le dire pour l’instant.

Au passage, certains constructeurs, dont Huawei, nous ont souvent alerté sur l’inexactitude des chiffres Canalys, qui ne comptabiliseraient pas les ventes de la même manière que d’autres instituts comme Gartner, ce qui avantagerait des marques comme Xiaomi.
Il ne serait donc pas étonnant que l’avance de Xiaomi sur Apple ne soit pas aussi grande qu’annoncée. Ces dernières années, Canalys a souvent encensé Xiaomi sans que ses études se vérifient ailleurs. 

A découvrir aussi en vidéo :

Dans les prochaines semaines, plus de détails sur les ventes de smartphones au second trimestre 2021 devraient émerger. Sauf retournement de situation, ils devraient confirmer la montée en puissance des constructeurs chinois. 

Source : Canalys


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page