Femme

voici les 5 positions sexuelles préférées des français, selon une étude

Le monde du sexe regorge de pratiques et positions sexuelles à tester pour les partenaires amoureux avides de nouveautés. Rien que la bible en la matière, j’ai nommé, l’illustre Kamasutra, compte près de 64 positions ! Alors imaginez lorsque vous vous laissez guider par votre imagination… 

Mais parmi cette infinité de possibles, certaines positions sexuelles semblent émerger et sont largement plébiscitées par ceux qui s’adonnent aux plaisirs de la chair.

Ainsi, qu’on soit casanier du sexe ou fin explorateur du monde charnel, qu’on tienne à ses habitudes sexuelles ou qu’on aime repousser les limites de la pratique, certaines positions continuent de faire l’unanimité auprès de la gent féminine comme de la gent masculine. 

Quelles sont-elles ? 

Voici la position sexuelle préférée des français

Parfois, ce sont les choses les plus simples qui procurent le plus de plaisir… Et cet adage s’applique aussi à notre vie sexuelle. 

Au diable les positions sexuelles acrobatiques, spectaculaires ! Il semblerait que celles qui font l’unanimité auprès des français soient plus “classiques” qu’il n’y paraît. 

Dans le top 3, on trouve ainsi : l’Andromaque (19,4%), le Missionnaire (22,5%) et la Levrette (35,1%). Viennent ensuite la position jambes en l’air (4,3%) et le célèbre 69 (4,3%).

Pourquoi plébiscite-t-on les positions sexuelles “classiques” ?

Si ces positions sexuelles “traditionnelles” sont aussi populaires auprès des deux partenaires, c’est parce qu’elles ont largement démontré leur efficacité en termes de plaisir. 

Toutefois, d’autres raisons poussent les individus à rester dans leur zone de confort et expliquent ainsi largement ce plébiscite.

La première explication apportée par les interrogé.e.s est la crainte de faire mal à autrui et/ou de se faire mal à soi-même :  en ce sens, 38% des hommes se disent inquiets à l’idée de blesser leur partenaire. Parallèlement, 23% des répondants de sexe féminin révèlent avoir peur d’avoir mal. 

La deuxième raison est la peur de manquer de souplesse : 31% des interrogées craignent ainsi de ne pas être assez souple pour sortir du scope Andromaque-Missionnaire-Levrette. En effet, pour être réalisées, certaines positions nécessitent de la souplesse musculaire.  

Enfin la dernière explication concerne le poids : près de 21% des femmes pensent peser “trop lourd” pour s’adonner à d’autres positions sexuelles.

A lire également : 




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page