People

« Schmigadoon ! » critique: Cecily Strong et Keegan-Michael Key jouent dans une parodie de vieilles comédies musicales


Produit par la société du patriarche Lorne Michaels de “Saturday Night Live”, la prémisse (comme le titre) est une pièce de théâtre “Brigadoon”, où Gene Kelly et Van Johnson sont tombés sur un village magique.

Ici, c’est une paire d’amoureux, Melissa (“SNL’s” Cecily Strong) et Jos (Clé Keegan-Michael), qui entrent par inadvertance dans un village de retour, découvrant que la seule façon de traverser le pont pour revenir à leur réalité est avec leur seul véritable amour, ce qui provoque un choc lorsque la magie ne fonctionne pas pour les deux ensemble.

Ce qui se déroule, alors, est une série de rencontres conçues pour tester les liens du couple – et si leur partenaire destiné pourrait en fait être l’un des résidents vêtus de couleurs vives de Schmigadoon – augmentée par un éventail de numéros pleins d’entrain et d’apartés conscients. Pour commencer, l’absence de personnages gays dans les vieilles comédies musicales est abordée de manière amusante.

Si vous entendez des échos comme “Carousel”, “The Music Man” et d’autres, vous auriez raison, chanté par un casting extrêmement talentueux – dont Alan Cumming, Kristin Chenoweth, Aaron Tveit, Dove Cameron, Ariana DeBose, et Jaime Camil – qui semblent tous s’amuser à le faire.

Pourtant, le problème avec ce genre d’exercice – conçu par les vétérans du cinéma d’animation Cinco Paul et Ken Daurio, en collaboration avec le réalisateur Barry Sonnenfeld – dépend de sa pérennité, et la série traîne peut-être inévitablement au milieu, un peu trop auto-. satisfait de la prémisse et de son habileté à évoquer le passé.

“Les femmes étaient tellement souscrites dans les premières comédies musicales”, se souvient Melissa, reconnaissant la maigreur de l’un des personnages. Plus tard, elle rassure Josh que “personne ne meurt dans une comédie musicale”, avant de dresser une longue liste de tous les personnages qui le font.

En termes simples, c’est sporadiquement amusant mais un peu trop mignon pour son propre bien. Travailler dans les limites du streaming offre “Schmigadoon!” le luxe de faire appel presque exclusivement au contingent de geeks du lycée, une démo raisonnablement petite mais généralement souhaitable.

La série arrive également à fouler les planches au cours d’une année qui verra un nombre démesuré de comédies musicales sortir dans les salles de cinéma – “West Side Story” et “Dear Evan Hansen” parmi eux – après la réception au box-office d’une tiédeur décevante pour “Dans les hauteurs” malgré des critiques élogieuses.

Quelque peu épargné par les pressions commerciales traditionnelles en tant qu’entrée en streaming, il est agréable qu’une entreprise comme Apple ait la latitude de produire “Schmigadoon!”, Même si le projet semble assez jetable.

Avec son titre ludique et ses attributs, “Schmigadoon!” est conçu pour attirer l’attention. Quant à savoir si un nombre important de personnes la regardent réellement, comme les pistes de l’émission, un service de streaming peut se permettre de traverser ce pont lorsqu’il s’agit de cela.

« Schmigadoon ! » premières le 16 juillet sur Apple TV +.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page