Acceuil

Les villes fantômes laissées pour compte par un boom pétrolier


Passé la petite porte voûtée, un étroit escalier en colimaçon mène au sommet du minaret balayé par le vent, toujours debout même si presque tout autour s’est effondré.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page