Sports

Gerson et Benedetto régalent avec l’OM

Le milieu de terrain brésilien, nouvelle recrue de l’OM, a inscrit un joli but, jeudi soir contre le Servette de Genève en match de préparation (3-1). Benedetto s’est offert un doublé.

Fumigènes, chants, sifflets et invectives contre l’adversaire, les supporters de l’OM ont rapidement retrouvé leurs automatismes pour la première sortie en public cette saison des joueurs marseillais. Jeudi soir, au stade Parsemain de Fos-sur-Mer, la formation de Jorge Sampaoli disputait son troisième match de préparation.

Après Martigues (3-0) et Sète (2-1), l’OM a signé un troisième succès, cette fois-ci face au Servette de Genève (3-1). L’occasion de voir à l’œuvre quelques nouvelles têtes, comme Gerson. Le milieu de terrain brésilien, servi par Boubacar Kamara, a ouvert le score d’un piqué du droit, lui le gaucher (1-0, 54e).

Si Ronny Rodelin, un ancien de la Ligue 1, avait égalisé d’une frappe croisée à ras de terre laissant impuissant Simon Ngapandouetnbu (1-1, 78e), les Olympiens ont rapidement repris la main.

Lire aussi : Le mercato de l’OM, à la limite de l’orgie

A l’affût sur une relance suisse, Konrad de La Fuente, arrivé du FC Barcelone, décalait en retrait Dario Benedetto dont le tir du gauche provoquait de nouveaux cris de joie dans les tribunes (2-1, 80e). On retrouvait les deux hommes pour le doublé de l’Argentin, annoncé sur e départ, qui taclait un centre du jeune Américain (3-1, 90e + 1).

Ünder Cengiz, lui, s’est distingué avec son activité et ses percussions. Recruté à l’AS Rome, le Turc de 24 ans a trouvé la transversale en fin de rencontre (85e).

Face au troisième du dernier Championnat de Suisse, l’OM a montré un visage séduisant et bien plus dominateur en seconde période. Les nouvelles recrues n’avaient pas l’air désorientées dans le schéma très exigeant de Sampaoli. C’est probablement le point le plus important pour l’entraîneur argentin.

Lire aussi :OM, du nouveau pour BenedettoMauvaise nouvelle pour l’OM

 




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page