Technologie

Free Mobile franchit le cap des 10 000 sites

L’Arcep vient de publier la mise à jour de son observatoire des déploiements commerciaux 5G, qui utilise les données fournies par les opérateurs au 30 juin 2021.
En prenant en compte l’ensemble des bandes de fréquences utilisées pour fournir un service 5G (3,5 GHz, 2,1 GHz et 700 MHz), il y a plus de 16 800 sites ouverts actuellement, avec une montée importante de Free Mobile qui représente, à lui seul, 10 259 sites.
Bouygues, le deuxième opérateur en matière de sites 5G actifs, n’en affichent que 2945, suivi par Orange, avec 1872 sites, et SFR*, qui culmine à 1751 sites…

Qu’est-ce qui explique cette différence énorme ? Les sites 5G de Free utilisent tous la bande des 700 MHz, recyclée de la 4G et qui offre des débits moins élevés que les hautes fréquences. Toutefois 1 297 de ces sites peuvent aussi émettre sur la plage des 3,5 GHz, qui offre les meilleurs débits.
Sur ce créneau, qui porte les meilleurs débits 5G, Free Mobile est battu par Orange avec 1 597 sites. Si on ne tient compte que de la bande des 3,5 GHz, plus de 4 900 sites sont ouverts commercialement en France par les quatre opérateurs.

De son côté, Bouygues Telecom mise sur les 2 100 MHz avec 2 656 sites, contre 976 pour SFR, 298 pour Orange et aucun pour Free. Toutefois, cette bande offre des débits moindres que ceux en 3,5 GHz.

Côté répartition, Orange, SFR et Bouygues Telecom ont choisi de concentrer leurs offres 5G uniquement dans certaines villes, avec une grande densité de sites, comme le montre les cartes ci-dessous (cliquer pour agrandir).

A découvrir aussi en vidéo :

De son côté, Free Mobile a choisi de répartir ses sites sur un très grand nombre de villes, pour offrir la plus grande couverture dans l’Hexagone. Si vous n’êtes pas dans une grande ville, vous aurez donc plus de chance de capter la 5G avec Free qu’avec un autre opérateur. Néanmoins, les débits offerts ne serait pas forcément à la hauteur de la promesse de cette nouvelle technologie réseau, comme nous avons pu le constater en début d’année. A l’heure actuelle, une bonne 4G offre parfois encore de meilleurs débits qu’une 5G balbutiante.

* 01net.com est édité par une filiale de NextRadioTV, elle-même propriété d’Altice Médias.

Source : Arcep


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page