Politiques

Emmanuel Macron promeut ses réformes économiques dans une usine des Hautes-Pyrénées

“Nous pouvons redevenir une grande nation industrielle”, a assuré le chef de l’Etat devant une centaine de salariés.

Article rédigé par


Publié


Mis à jour

Temps de lecture : 1 min.

Emmanuel Macron a de nouveau défendu, vendredi 16 juillet, ses réformes et le plan de relance lors d’une visite d’une usine du groupe ferroviaire espagnol CAF à Bagnères-de-Bigorre (Hautes-Pyrénées). “Nous pouvons redevenir une grande nation industrielle”, a assuré le chef de l’Etat face à une centaine de salariés.

“On est redevenus compétitifs” grâce aux “gains des réformes” menées depuis le début du quinquennat, en particulier celle de la fiscalité avec “la baisse de l’impôt sur les sociétés et la suppression de l’ISF”, s’est-il félicité. “On n’a pas d’industrie s’il n’y a pas d’investissements.”

Emmanuel Macron a salué “l’engagement industriel” de CAF, qui prévoit d’investir 25 millions d’euros dans son usine de Bagnères, qui fera porter ses effectifs à près de 400 personnes d’ici 2026 contre 120 actuellement.

Ce plan d’investissement était l’un des 22 projets annoncés dans le cadre du 4e forum Choose France qui s’est tenu le 28 juin au château de Versailles pour vanter l’attractivité de la France. Il bénéficiera d’une aide de 700 000 euros dans le cadre du plan de relance de quelque 100 milliards d’euros pour sortir de la crise du Covid-19.




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page