Technologie

Netflix prépare l’arrivée de son… «Netflix du jeu vidéo» pour l’an prochain 


Géant de la SVoD, Netflix n’entend pas s’arrêter aux films et séries. En 2017, Reed Hastings, son PDG et fondateur, lançait une belle boutade. Selon lui, le concurrent le plus acharné de son service était le sommeil. Disney+ est peut-être depuis venu se placer sur le podium des ennemis à abattre, mais quoi qu’il en soit, Netflix semble bien décider à vaincre cet adversaire ancestral déjà bien malmené.

Bloomberg rapporte ainsi que Netflix vient d’embaucher Mike Verdu, un ancien de Facebook – en charge de la relation avec les développeurs, notamment pour apporter des contenus aux casques de réalité virtuelle Oculus – et d’Electronic Arts. Le vétéran de l’industrie est appelé à diriger ce nouveau projet vidéoludique. L’objectif est d’ajouter des jeux vidéo à la plate-forme de streaming dans le courant de l’année prochaine.

A découvrir aussi en vidéo :

Les titres seraient intégrés dans l’interface générale de Netflix, comme l’ont été par exemple les documentaires ou les spectacles de stand-up. A en croire Bloomberg, Netflix n’entendrait pas pour l’instant revoir le prix de son abonnement à la hausse pour ce service supplémentaire. Même si cela pourrait permettre une hausse des prix ultérieurement, une fois l’offre étoffée et installée. L’objectif premier pourrait simplement être de relancer le recrutement de nouveaux abonnés, ces derniers trimestres, Netflix n’a pas atteint ses objectifs.

On ne sait pour l’instant pas quels types de jeux seraient disponibles, mais le fait que Mike Verdu soit passé au tournant des années 2010 par Zynga peut laisser entendre que les titres pourraient être aussi casual que plus sérieux.

Dans tous les cas, il est fort probable que l’arrivée des jeux sur Netflix permettent à la société de Reed Hastings de développer des jeux pour accompagner les films et séries diffusées. Cela a déjà été le cas par le passé, notamment pour la très populaire série Stranger Things. Netflix réalise par ailleurs régulièrement des expériences vidéo interactives, comme cela a été le cas pour Black Mirror, notamment.

Source : Bloomberg


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page