Crypto

L’interdiction de Binance en Italie réaffirmée par le régulateur !

Binance, l’un des plus gros exchanges cryptos au monde est dans le viseur de nombreuses agences de régulation. Récemment, Binance a fait parler de lui du côté du Royaume-Uni, de la Thaïlande, du Japon, de l’Allemagne ou des Etats-Unis. Depuis hier, c’est au tour de l’Italie par la voie de son régulateur.

« Binance n’est pas autorisé en Italie » d’après le régulateur italien

Jeudi 15 juillet 2021, le régulateur italien s’est exprimé sur les activités de Binance. Il a ainsi tenu à exprimer clairement que Binance n’était « pas autorisé en Italie ». Le régulateur en a profité pour élargir sa mise en garde sur tout le domaine crypto. Il a ainsi encouragé les investisseurs à faire preuve « de la plus grande diligence ».

« Nous adoptons une approche collaborative en travaillant avec les régulateurs et nous prenons nos obligations de conformité très au sérieux. »

Porte parole de Binance

Il semble que la prise de parole du régulateur a été motivé par le fait que certaines sections du site Binance sont traduites en italien. Pour autant, cela ressemble plus à un effet de manche qu’autre chose. Pourquoi ? Certes, un groupe Telegram de Binance en italien existe et rassemble environ 25 000 membres. Mais, comme Binance a tenu à le rappeler, le site ne fonctionne pas depuis l’Italie ! Ainsi, le porte parole de Binance a commenté que les déclarations du régulateur italien n’avait « pas d’impact » sur les services de l’exchange !

Binance dans l’œil du cyclone de nombreux pays

Récemment, Binance a eu des démêlées plus ou mois sérieuses avec différents pays tels que la Thaïlande, le Japon, l’Allemagne et les Etats-Unis. Le mois dernier, sa filiale Binance Markets Limited a ainsi été interdite au Royaume-Uni. L’un des raisons pour lesquelles Binance se trouve si souvent scruté est liée à l’opacité de sa structure. Binance, officiellement, ne dispose pas de siège social, ce qui interroge pour le moins.

De tels conflits font du bruit au sein de la cryptosphère puisque Binance fait partie des poids lourds du domaine. Pour autant, cela ne semble pas perturber les activités de l’exchange ni ses utilisateurs. Par exemple, le mois dernier, Binance a ainsi enregistré le plus gros volume de trading au monde avec un total de 668 milliards de dollars. C’est dix fois plus que les chiffres du mois de juillet 2020.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page