Sports

Les Bleus battus en Espagne

Dans la première des deux confrontations face à l’Espagne en 48 heures et le premier match de préparation des FRançais, les Bleus se sont inclinés 86-77 jeudi soir à Malaga. Les deux équipes se retrouveront samedi soir sur le parquet de l’AccorArena.

Avantage Espagne. Sur la route des Jeux Olympiques de Tokyo, les équipes de France et les équipes d’Espagne (masculines et féminines) s’affrontent deux fois en deux jours avant de décoller pour le Japon. Le premier acte avait lieu ce jeudi soir à Malaga et, chez les hommes (les femmes s’affronteront plus tard dans la soirée), il a souri aux Espagnols, assez nets vainqueurs (86-77) des joueurs de Vincent Collet. A deux jours pour les deux équipes de se retrouver à l’AccorArena de Paris pour disputer face à face leur deuxième match de préparation pour ces Jeux qui se dérouleront finalement à huis clos, les champions du monde en titre ont fait la différence lors d’un deuxième quart-temps qui a vu Marc Gasol et ses coéquipiers resserrer leur défense et poser de gros problèmes aux Français, assommés (23-14) en douze minutes alors qu’ils étaient sortis en tête du premier quart-temps (24-21). Menés de six longueurs à la pause (44-38), ces Bleus qui s’étaient présentés sur le parquet avec un cinq majeur composé d’Albicy, De Colo, Fournier, Fall et Yabusele en l’absence de Rudy Gobert, Thomas Heurtel et Nicolas Batum ont relevé la tête dès le retour des vestiaires dans le sillage d’un Evan Fournier déjà très en vue en première mi-temps (8 points, au même titre que Timothé Luwawu Cabarrot).

De Colo et Fournier maintiennent l’espoir

Toutefois, c’est Nando De Colo, à deux reprises, qui a permis de loin aux tombeurs des Etats-Unis lors des derniers Mondiaux de rester au contact de son ennemi juré. Malgré les efforts du joueur de Fenerbahçe (17 points, 7 passes), c’est pourtant l’Espagne qui continuait de faire la course en tête (65-58 à la fin du troisième quart-temps). Le vainqueur du dernier Eurobasket a continué d’appuyer sur l’accélérateur, pour posséder à un moment 11 points d’avance, plus gros écart de cette partie qui a vu Petr Cornelie, partenaire d’entraînement puis suppléant avant de profiter du forfait d’Amath M’Baye pour intégrer le groupe, inscrire ses premiers points en Bleus. Fournier, auteur de 20 points au total, a, de son côté, permis à la France de garder espoir jusqu’au bout. Les Français, qui ont su montrer un meilleur visage après ce deuxième quart-temps complètement manqué, s’inclinent de 9 points malgré tout. La préparation commence mal.

Les meilleurs marqueurs français : Fournier (20 points), De Colo (17), Luwawu Cabarrot (9), Poirier (8), Yabusele (8)




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page