Crypto

La banque Barclays ferme les vannes vers Binance, le BNB résiste (+6,79%)

Coup dur pour Binance. La banque britannique Barclays suspend les paiements par carte bancaire à destination de l’exchange suite à la décision du régulateur.

La pression s’accentue à l’encontre de Binance. Plusieurs régulateurs mènent actuellement des actions dirigées contre l’un des principaux exchanges de cryptomonnaies. Au Royaume-Uni, la FCA interdisait à la firme d’opérer sur son marché.

Cependant, la décision de la Financial Conduct Authority semblait alors épargner les services internationaux proposés par Binance auprès des clients britanniques. Pour autant, la bourse crypto n’échappe pas totalement aux effets de bord.

Une suspension de la Barclays à durée indéterminée

Preuve en est, la banque anglaise Barclays bloque désormais les transferts vers les comptes Binance. La semaine dernière déjà, des clients de l’établissement se plaignaient de l’impossibilité d’effectuer des paiements à destination de l’exchange.

L’information est désormais officielle. Barclays confirme que, jusqu’à nouvel ordre, ses clients ne peuvent plus réaliser de paiements à Binance par le biais d’un carte de débit ou de crédit. Le motif : la décision de la FCA.

« Comme vous avez effectué un paiement à Binance cette année, nous voulions vous faire savoir que nous arrêtons les paiements effectués par carte de crédit/débit à leur intention jusqu’à nouvel ordre. Cette mesure vise à assurer la sécurité de votre argent. Pour plus d’informations, veuillez chercher FCA Binance en ligne. Nous sommes désolés pour toute perturbation que cela pourrait vous causer », explique la Barclays.

La banque se trouve cependant dans une situation inconfortable. Sur les réseaux sociaux, les critiques à l’égard de sa politique sont pour le moins acerbes. Mais la Barclays se retranche derrière l’avis du régulateur.

Une incompréhension selon Binance

Toutefois, l’interdiction prononcée par l’autorité vise Binance Markets Limited, la branche britannique de la firme. En revanche, les services internationaux de Binance Group échappent en principe à cet obstacle.

L’exchange se dit donc à présent surpris par la politique appliquée par la Barclays, dont il critique « l’action unilatérale ». Selon Binance, la banque fait donc fausse route, rappelant que seul Binance Markets Limited est épinglé par la FCA.

L’exchange espère donc ouvrir un dialogue avec la Barclays afin de lever cette incompréhension. « Nous prenons nos obligations de conformité très au sérieux, et nous nous engageons à travailler en collaboration avec les régulateurs pour façonner des politiques qui protègent les consommateurs, encouragent l’innovation et font avancer notre industrie », déclare Binance.


Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page