Femme

voici le fruit insoupçonné qui va faire fondre les kilos cet été !

Dans le monde de la minceur, il se murmure que l’ananas est THE aliment brûle-graisse par excellence. Dans les faits et en réalité, la légende n’est pas tout à fait ce qu’elle est… 

En effet, ledit fruit ne brûle pas forcément toutes les calories, mais il comporte d’innombrables autres vertus très utiles dans la perte de poidsQuelles sont-elles ? Découvrez-les toutes dans notre diaporama !

Ananas : en quoi fait-il maigrir ?

L’ananas a un faible apport calorique 

Pour 100 g d’ananas, il faut compter seulement 50 calories environ. En effet, l’ananas est l’un des fruits les moins caloriques ; et pour cause : il est composé essentiellement d’eau (90%) et sa teneur en sucres est très faible (les 10% restants).

L’ananas régule la glycémie et l’appétit

Puisque très faible en sucres, le fait de consommer de l’ananas n’entraîne pas de variation trop brutale du taux de glucose dans le sang : on évite ainsi d’avoir des pics et des chutes brutales de sucre, fortement préjudiciables pour la silhouette.

Comme vous le savez, les pics favorisent le stockage de graisses et les chutes brutales accroissent l’appétit. L’ananas permet de maintenir un taux de glucose stable. 

L’ananas favorise le sentiment de satiété et limite les fringales

L’ananas est riche en fibres. Comptez environ 1,4 g de fibres pour 100 g d’ananas. Or, comme vous le savez, les fibres contribuent largement au sentiment de satiété et ce, de plusieurs façons. 

Premièrement, elles gonflent au contact de l’eau, prennent plus de place dans l’estomac, poussant le cerveau à envoyer des signaux de satiété à l’organisme. Deuxièmement, les fibres mettent plus de temps à être digérées par notre système, ce qui le maintient occupé pendant plus longtemps et contribue donc, in fine, à l’atteinte de la satiété. 

L’ananas aide à éliminer de la graisse corporelle

L’ananas contient de la broméline en grande quantité. Si c’est une enzyme qui facilite l’absorption de certains nutriments par l’organisme, elle est surtout réputée pour favoriser l’élimination des graisses. Si cette qualité est extrapolée par le surnom qu’on lui attribue (“enzyme mangeuse de graisse” nous dit-on), son efficacité a déjà été prouvée au fil des années.  

Nos homologues de Women’s Health expliquent que ladite broméline peut décomposer les protéines en acides aminés (un processus appelé protéolyse) et aide notre corps à créer de l’énergie en puisant dans ses graisses (appelée lipolyse). Résultat des courses ? Le corps élimine le gras. 

A lire également : 




Source link

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page